Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 juin 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Des mesures pour éviter la dispersion des matières recyclables à Mont-Joli

Centre de tri

©Gaétan Morissette - L'Avantage Rimouski

Sacs de plastique et papiers pouvaient s’accumuler le long de la voie publique, à l’extérieur du terrain clôturé du centre de tri de Mont-Joli.

FORTS VENTS. Groupe Bouffard, qui opère un centre de tri à Mont-Joli, prendra les mesures nécessaires pour éviter la dispersion des matières recyclables à l’extérieur des limites de son terrain, situé à l’angle du chemin Perreault et de la rue Industrielle. 

Certaines matières traitées au centre de tri sont à l’occasion propulsées au-delà des clôtures ceinturant le terrain de l’entreprise, particulièrement lors d’épisodes de forts vents survenus dans les dernières semaines. Des sacs de plastique et des papiers pouvaient s’accumuler le long de la voie publique et dans les espaces vastes, autour du centre de tri.

La Ville de Mont-Joli confirme être intervenue auprès de l’entreprise dans le but de corriger la situation. « Nous avons formulé des plaintes à quelques reprises. Il y a quelques semaines des papiers se retrouvaient entre autres dans le secteur du carrefour giratoire. Nous avons demandé à l’entreprise d’intervenir. Elle a agi rapidement et avec diligence », explique la directrice des communications à la Ville de Mont-Joli, Sonia Lévesque.

Filets de rétention

Conscient de la problématique, le directeur du centre de tri, Stéphane Lavoie, souligne que des mesures ont été prises pour éviter la dispersion de matières. Des employés ont nettoyé les lieux touchés par la dispersion des matières. Prochainement, des filets de rétention seront également aménagés autour des installations.

« Nous avions une limitation à 6 pieds pour les clôtures. On ne pouvait pas en mettre de plus hautes. Nous avons obtenu une dérogation de la Ville de Mont-Joli qui nous autorise l’installation des filets, ce qui nous permettra de garder la matière dans les limites de notre terrain et de régler le problème une fois pour toutes », estime M. Lavoie, qui souligne la bonne collaboration qui existe avec la Ville.

Selon le directeur du centre de tri, une partie du problème résulte de l’abondance de sacs de plastique au recyclage. Ceux-ci sont hautement volatiles et peuvent être propulsés en hauteur lors de forts vents.

Groupe Bouffard traite quelque 24 000 tonnes de matières annuellement à son centre de tri de Mont-Joli.

Publicité

Défiler pour continuer

Commentaires

11 juin 2019

Gaétan Morissette

C'est un premier pas et que sera la suite ? Cela fait quelques années que cela dur.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média