Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 juin 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

La construction de la caserne de Mont-Joli débute ces jours-ci

Caserne Mont-Joli

©gracieuseté - Ville de Mont-Joli

L’esquisse de la future caserne de pompiers de Mont-Joli, qui sera située sur le boulevard Jacques-Cartier dans le secteur nord de la ville.

Un autre chantier d’importance se mettra en branle à Mont-Joli incessamment, soit celui de la nouvelle caserne de pompiers qui doit être érigée d’ici la mi-octobre.

Les premiers coups de pelles doivent se donner ces jours-ci sur le terrain situé sur le boulevard Jacques-Cartier, dans le secteur nord de la ville. L’entreprise Constructions Réjean Mardore d’Amqui a obtenu le contrat de construction de la caserne pour un montant de 2,12 M$, au terme du processus d’appel d’offres. Les firmes Atelier5 et Stantec avaient été mandatées respectivement pour la réalisation des plans et le volet ingénierie. Le projet, subventionné en bonne partie, totalise un investissement de 2,6 M$.

Avant la construction

La Ville de Mont-Joli a complété les dernières étapes à réaliser avant la construction. Elle a accordé un montant d’un peu plus de 27 000 $ à la firme Englobe pour le contrôle des matériaux. « Englobe va s’occuper du volet technique, c’est-à-dire l’analyse des sols, du ciment et des matériaux qui seront utilisés pour la construction », précise le maire, Martin Soucy.

La Ville a également autorisé le projet qui devait se conformer au Plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) « Le PIIA encadre, par exemple, l’affichage et l’utilisation de matériaux de construction. Le projet de caserne n’y fait pas exception. La Ville devait faire la demande au comité consultatif en urbanisme. On répond aux normes et nous avons l’autorisation », ajoute M. Soucy.

Inspiré du modèle de la caserne de Saint-Alexandre-de-Kamouraska inaugurée en 2017, le bâtiment répondra aux plus récentes normes. L’immeuble occupera une superficie d’environ 7 200 pieds carrés. Le bâtiment sera d’ailleurs muni d’un mur solaire, ce qui permettra de réduire la facture de chauffage.

La caserne comprendra cinq portes de garage pour les véhicules d’urgence. En plus des bureaux du directeur et du chef aux opérations, le bâtiment abritera au rez-de-chaussée un atelier, un local pour le remplissage des bombonnes d’air, une aire de décontamination des habits de combat, un entrepôt et des espaces sanitaires. Une salle multifonctionnelle servant à la formation et comme centre d’opération d’urgence, des espaces de bureau et une cuisine seront situés à l’étage.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média