Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

13 juin 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Plusieurs millions seront investis à la Résidence du Saint-Rosaire

Résidence du Saint-Rosaire

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Ancien couvent, la Résidence du Saint-Rosaire sera bientôt agrandie et modernisée.

AGRANDISSEMENT. Acquise par le Fonds Immobilier Champlain RPA au début mai, la Résidence du Saint-Rosaire de Mont-Joli fera l’objet de travaux majeurs consistant à moderniser et agrandir l’immeuble situé sur l’avenue de l’Hôtel de Ville.

L’entreprise Immobilier BBCF assure désormais la gestion de la résidence qui compte présentement 92 places d’hébergement. Elle prévoit procéder dès l’automne à l’agrandissement de l’immeuble.

Une première phase de 11 M$ vise à ajouter 72 unités supplémentaires à l’ouest de l’édifice existant. La construction prévoit un stationnement souterrain en plus de huit étages. L’agrandissement projeté inclura notamment une cuisine et une salle à manger supplémentaires, des salles d’activités, une piscine intérieure et un gymnase.

Une seconde phase d’agrandissement d’environ 20 M$ pourrait aussi se mettre en branle dès 2021, si l’étude de marché en cours s’avère concluante. La nouvelle construction permettrait d’accueillir jusqu’à 150 unités de plus.

« L’offre disponible en ce moment ne répond pas aux besoins de nos aînés actuels et futurs. En région, ces gens se voient obligés de se dénaturaliser et d’aller à l’extérieur. On veut aider Mont-Joli à garder ses citoyens. Pour se faire, il faut être capable de modifier l’offre pour être capable de répondre à ces besoins », insiste le directeur régional des opérations d’Immobilier BBCF, Michel Vauclair.

La vision des nouveaux gestionnaires de la résidence est applaudie par le maire de Mont-Joli. « Ce projet cadre parfaitement dans la planification stratégique de notre Ville dans laquelle on doit offrir des logements convenables à nos concitoyens », se réjouit Martin Soucy.

Résidence du Saint-Rosaire

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Le directeur régional des opérations d’Immobilier BBCF, Michel Vauclair, la directrice générale de la Résidence du Saint-Rosaire, Nathalie Hudon, le maire de Mont-Joli, Martin Soucy et le président du développement d’Immobilier BBCF, Nicolas Breton.

En croissance

Depuis sa création, Immobilier BBCF a acquis deux autres résidences, soit à Bromont et à Rawdon. L’entreprise caresse d’autres projets d’acquisition qui pourraient se concrétiser vers la fin de l’été. « L’un des projets de notre plan d’affaires est de déployer un nouveau portfolio de résidences pour aînés. On se distingue du fait qu’on sera présent autant dans les marchés urbains que les marchés régionaux », explique le président du développement d'Immobilier BBCF, Nicolas Breton.

Le Groupe Gedev et le Fonds immobilier de Solidarité de la FTQ faisaient partie, jusqu’au mois de mai, des propriétaires de la résidence. L’acquéreur a préféré ne pas dévoiler le montant de la transaction. Selon l’actuel rôle d’évaluation foncière de la Ville de Mont-Joli, la valeur de l’immeuble s’élève à un peu plus de 4,8 M$.

Commentaires

13 juin 2019

Raymond

Bonne nouvelle pour Mont-Joli ..enfin on aura une résidence qui aura de l’allure pour demeurer dans notre region

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média