Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

18 juin 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

1 M$ de plus pour les entreprises de la MRC Rimouski-Neigette

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Martin Beaulieu et Gaétan Morin

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Martin Beaulieu et Gaétan Morin.

Les entreprises de la MRC Rimouski-Neigette pourront avoir accès à 1 M$ supplémentaire en capital pour leur développement, injecté par les Fonds locaux de solidarité FTQ.

Cette seconde augmentation porte l’investissement total par les Fonds locaux FTQ à 2 250 000 $ à même le Fonds local de solidarité (FLS), un des deux fonds de la MRC gérés par la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER).

Le président et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ, Gaétan Morin, indique que ce fonds est un levier pour les entreprises du milieu : « Ce fonds local est un des plus dynamiques de tout le Québec, un des plus efficaces et qui soutient le plus d’entreprises, une centaine au fil des années.  On a cette vision à long terme de pouvoir offrir aux fonds locaux, qui soutiennent les entreprises, d’avoir la capacité d’investir et de réinvestir, selon les cycles économiques. » Fonds locaux de solidarité FTQ chapeaute 84 fonds locaux d’investissements au Québec.

Le préfet de la MRC, Francis St-Pierre, se dit fier de pouvoir ajouter cette contribution aux fonds : « On est fier car c’est de l’investissement qu’on peut faire pour nos entreprises, qui créent des emplois sur le territoire. Pour les entreprises en démarrage, cela peut représenter une aide de dernier recours, qui va permettre à un projet de commencer ou pas. Ça reste du capital de risque, mais globalement, on a un bon taux de rendement. Et on offre le prêt, mais aussi l’accompagnement, avec la SOPER, de professionnels, de consultants, il y a un suivi. C’est important en démarrage. »

Levier économique

Pour rendre possible ce nouvel ajout, la MRC a versé 40 000 $, la SOPER, 40 000 $ également et les trois caisses du Mouvement Desjardins, Rimouski, Rivière-Neigette et Bic/Saint-Fabien, 100 000 $. « Le levier est énorme. Quand on amène 1 $, ils amènent 5 fois plus. Ça fonctionne comme une marge de crédit. Si demain matin, on parvenait à prêter le million de $, on pourrait encore aller chercher du financement. Ils regardent notre portefeuille d’investissement, et si on a un bon crédit, ils peuvent nous en prêter plus », ajoute M. Beaulieu.

Il indique que la MRC, via la SOPER, prête à une cadence d’1 M$ par année. « On espère que ce montant va nous permettre de passer 2019, qui est déjà très actif. Si la tendance se maintient, 2019 sera une année historique en termes de volumes de prêts. En 2018, on a prêté pour 960 000 $, on va significativement dépasser le million cette année. »

La SOPER gère également un deuxième fonds, qui répond à d’autres besoins, le Fonds local d’investissement (FLI). « Avant l’augmentation, il y avait environ 1 M$ dans le FLI. Là, on a 2,250 M$, combinés avec près de 2 M$ de l’autre fonds, donc on a au-delà de 4 M$ en fonds d’investissements », précise M. Beaulieu. Ces fonds d’investissements ont permis de soutenir 66 projets, financés pour 4 555 470 $ depuis 2015, pour des coûts de projets globaux de près de 30 M$.

Commentaires

18 juin 2019

steeve

Ce n'est pas ça que Rimouski à besoin. Votre truc c'est pour des salons coiffure, dépanneurs etc. Nous voulons une vraie mise en oeuvre afin d'avoir des vraie usines, industries créatrices de richesse. Comment voulez-vous que nous nous développions ? Go ! Il faut vendre Rimouski et développer. Je pense que vous ne réalisez pas la pauvreté en industrie dans nos parc industriel. Si les bureaux des gouvernements quittent Rimouski, si le port n'est pas développer, si la vocation maritime ne porte pas de fruit, si nous n'avons pas l'autoroute A20. Comment voulez-vous développer Rimouski ? Ça prend des réponses un plan de match, une vision. Allo ! Est-ce qu'il y quelqu'un à la ville pour réveiller tout ce beau monde ? Je trouve la situation habérente. Vous attendez quoi ?

18 juin 2019

Claude

Salut Steeve Je lis ton commentaire et l’impression que ça me donne c’est que t’as plutôt l’air de parler à travers ton chapeau... genre gérant d’estrade... T’aurais intérêt à te renseigner avant d’avancer des âneries.

19 juin 2019

Donald

Vous avez raison Steven, pendant ce temps les annonces se multiplient à baie comeau.

19 juin 2019

steeve

As Claude. Est-ce que tu penses réellement que c'est en offrant de l'aide à des dépanneurs ou des salons de coiffure que nous allons développer Rimouski et apporter de la richesse aux gens. Ton commentaire est à des années-lumière de ce qui devrait réellement se faire en développement économique. Je t'invite donc à relire avec attention mon commentaire. Petit Claude. Pour émettre un comment semblable tu dois travailler en lien avec les gens et organismes dont les performances sont mises en doute. Félicitation pour toi si tu te satisfaits de l'état actuelle de notre vigueur économique et de notre développement. Chose certaine moi non et je ne suis pas le seul.

19 juin 2019

Jean-clsude

Vous avez entièrement raison steeve. Nommé moi une seule entreprise qui est venue s'établir à Rimouski créant 200 emplois ou investie 300 millions ? AUCUNE ! Nommez-moi maintenant ce qui démarque Rimouski sur la scène économique ? RIEN ! Les décisions pour Telus se prennent à Montréal et tous les bureaux des gouvernements fédéraux ou du provincial, décisionnel, ont quitté Rimouski pour d'autres région. Rappel, l'assurance-chômage, hydro-québec etc. Alors nous pouvons établir notre économie sur quoi ? Imaginez je n'ai même pas parlé des infrastructures.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média