Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

20 juin 2019

Une salle agrandie pour le retour du spectacle de marionnettes géantes

SITE HISTORIQUE MARITIME DE LA POINTE-AU-PÈRE

Louis-Étienne Fréchette G, Sophie Desjardins, Geneviève Pelletier et Myranda Plourde.

©Gracieuseté - Site historique maritime de la Pointe-au-Père

Les marionnettistes et la régisseuse du spectacle : Louis-Étienne Fréchette G, Sophie Desjardins, Geneviève Pelletier et Myranda Plourde.

Le spectacle de marionnettes géantes du Site historique maritime de la Pointe-au-Père est de retour pour une deuxième année dans une salle agrandie, faisant passer le nombre de visiteurs de 75 à 100 par représentation.

« Folie sur l’épave » reste le même spectacle, toujours au Hangar 14, comme l’année dernière, où le site avait accueilli plus de 4 000 visiteurs pour la première année du spectacle.

Le directeur du site historique, Serge Guay se réjouit de l’engouement constaté l’an passé pour la première année de ce spectacle, qui doit durer trois ans au total sur le site : « Les gens aiment, 99,9 % des gens adorent. Il y a le décor, les projections en plus. Les petits sont parfois très impressionnés ils trouvent que les marionnettes sont grandes. Beaucoup de familles élargies, avec les grands-parents, viennent voir le spectacle, qui est aussi intéressant pour des gens qui n’auraient pas d’enfants. C’est une curiosité à voir, ça sort de l’ordinaire. »

Marionnettistes

Le spectacle de 50 minutes compte 70 représentations tout au long de l’été, à raison de cinq jours par semaine. « On a ajusté les horaires à deux séances en après-midi, on a retiré la représentation de soir. Parfois, cela peut dépasser 50 minutes si les gens sont intéressés à discuter avec les marionnettistes, qui sortent de leur costume après les représentations. Les enfants peuvent toucher ou même manipuler les marionnettes », précise M. Guay.

Le spectacle commence fin juin, mais les marionnettistes, dont trois nouveaux cette année, doivent s’assurer de bien avoir en main leurs marionnettes : « C’est environ un mois de pratique pour maîtriser tous les mouvements. Ils doivent être concentrés pour être synchronisés avec le texte, préenregistré. » Sophie Desjardins, Myranda Plourde et Louis-Étienne Fréchette G. sont originaires de la région et c’est Geneviève Pelletier de Rimouski qui agit comme régisseuse.

La pièce « Folie sur l’épave » est un scénario construit d’après un texte de l’auteur Cédric Landry, soutenu par toute une série d’artisans locaux pour la musique, les décors et éclairages. Le spectacle débutera du 29 juin et se prolongera jusqu’au 28 août. Le spectacle est présenté en après-midi et fait relâche le jeudi et le vendredi.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média