Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

02 juillet 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Augmentation majeure des réfugiés chez Moisson Rimouski-Neigette

Louis Vézina et Pascale D'Auteuil

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Louis Vézina et la présidente du conseil d’administration de Moisson Rimouski-Neigette, Pascale D’Auteuil.

Moisson Rimouski-Neigette aura fort à faire cette année, puisque l’organisme qui vient en aide à ceux qui ont faim devra se préparer à dépanner quelque 60 réfugiés supplémentaires à Rimouski.

Le directeur de Moisson Rimouski-Neigette, Louis Vézina, explique que le nombre de familles réfugiées accueillies par l’organisme est passé de 25 à 89 cette année. « Ils viennent tous ici jusqu’à ce qu’ils puissent avoir un emploi, parfois ça peut prendre jusqu’à un an.  Ils n’ont pas le choix, ils arrivent et ils n’ont rien. Et ce sont pratiquement toutes des familles, parfois de cinq, six ou sept enfants. Ils partent de tellement de misère, que quand ils arrivent au Québec et reçoivent un peu d’argent, ils sont heureux, mais la désillusion arrive vite. Il faut qu’on soit capables de les aider, si on ne peut pas, ils n’ont rien. »

M. Vézina explique que les réfugiés passent, sans exception, par Moisson, mais que l’organisme ne reçoit pas d’aide supplémentaire du gouvernement pour leur venir en aide. « L’État leur donne une allocation mensuelle et un chèque quand ils arrivent, pour se débrouiller un peu, trouver un logement, s’habiller. Mais sinon, ils ont un montant équivalent à l’aide sociale et un cours de francisation. »

Il faut qu’on soit capables de les aider, si on ne peut pas, ils n’ont rien.  - Louis Vézina

Une belle année

En 2018-2019, l’organisme a toutefois connu une belle année, selon le directeur, l’organisme est à l’équilibre financier, parvenant à dégager un léger surplus de 2 000 $ sur un budget de près de 400 000 $.

Le nombre d’inscriptions est passé de 866 en 2017-2018 à 895, dont 225 nouveaux inscrits, comptant 89 réfugiés. La demande de services a augmenté de 6,4 % chez Moisson, passant de 4 940 dépannages mensuels pour 2017-2018 à 5 255 pour 2018-2019. La majorité des bénéficiaires des services de Moisson sont des prestataires de la sécurité du revenu (82 %) et les personnes seules comptent pour 65 % de la clientèle.

L’organisme a effectué en moyenne 438 dépannages à 8 728 personnes dans le besoin chaque mois. Moisson a reçu et distribué 237 425 kg de denrées, 55 % des denrées provenant des épiceries. « Les particuliers nous apportent près de 9 000 livres par année. Chaque jour, il y a tout le temps quelqu’un qui vient nous apporter quelque chose. On a eu une bonne année pour la Grande collecte, Moisson d’automne, et nos 52 donateurs de Moisson 52. Les gens ont été généreux. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média