Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

03 juillet 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Le procès d’Anthony Ricard-Bérubé est terminé

Conduite dangereuse ayant causé la mort

Anthony Ricard-Bérubé

©Photo Facebook - L'Avantage Rimouski

Anthony Ricard-Bérubé

Le procès d’Anthony Ricard-Bérubé, 21 ans, de Drummondville, accusé de conduite dangereuse et de conduite dangereuse ayant causé la mort, a pris fin beaucoup plus tôt que prévu, ce mercredi après-midi, au palais de justice de Mont-Joli.

Le procès était prévu initialement pour quatre jours. Le ministère public représenté par Me Julie Gagné a fait entendre 11 témoins civils mardi et mercredi matin avant que Me Caroline Bérubé ne fasse entendre son client en Défense, en fin d’avant-midi ce mercredi. Les plaidoiries des deux parties ont eu lieu ce mercredi après-midi avant que le juge de la Cour du Québec, Richard Côté, ne prenne la cause en délibéré. Il rendra sa décision son verdict sur la culpabilité ou non de l’accusé le vendredi 13 septembre au palais de justice de Rimouski.

Selon Radio-Canada, l’accusé a plaidé s’être endormi au volant lors de la collision qui a causé la mort d’André Fortier, un homme de 70 ans de la région de Québec, le 29 mai 2018, sur la route 132 à Saint-Simon. Il a raconté avoir bifurqué dans la voie inverse et avoir été réveillé par l’impact.

Me Gagné estime que l’accusé n’était pas attentif à ce qui se passait autour de lui, qu’il a été insouciant et que son état d’esprit reflétait un écart marqué par rapport à celui d’une personne raisonnable.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média