Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

03 juillet 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Vol qualifié à Rivière-du-Loup : Maxime Roy plaide non coupable

Justice

Palais RDL

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Le palais de justice de Rivière-du-Loup.

Maxim Roy, 18 ans, le principal suspect du vol qualifié survenu le 13 janvier dans un dépanneur de la rue Saint-André à Rivière-du-Loup, a plaidé non coupable mardi au palais de justice de Rivière-du-Loup.

Il reviendra en Cour le 30 septembre pour fixer la date de son procès qui se tiendra devant un juge de la Cour du Québec, sans jury. L’accusé poursuit une thérapie fermée d’au moins six mois depuis sa remise en liberté, le 27 février.

Le 18 janvier, le ministère public a modifié deux des trois accusations auxquelles Roy faisait face puisque l’enquête policière a démontré que l’arme utilisée était une réelle arme à feu et non une fausse. Il est donc maintenant accusé de vol qualifié muni d’une arme à feu, port d’un déguisement dans l’intention de commettre un acte criminel et utilisation d’une arme à feu dans un dessein dangereux.

Roy a été arrêté le 14 janvier vers 21 h 30 dans un immeuble à logements de la rue Saint-Pierre à Rivière-du-Loup.

« Vers 21 h 30 dimanche, un homme cagoulé et muni d’une arme de poing s’est présenté dans le commerce. Il a exigé le contenu du tiroir-caisse avant de prendre la fuite à pied. Il est possible qu’un complice l’attendait à l’intérieur », rapportait le sergent de la SQ, Claude Doiron, avant les trois arrestations reliées à ce larcin.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média