Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

04 juillet 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Fraude chez COGECO : détention de deux ans moins un jour dans la collectivité

Justice

marteau justice

© - L'Avantage Rimouski

Le juge James Rondeau a imposé la sentence le 26 juin.

Marie Desrosiers a été condamné à une peine de détention dans la collectivité (avec sursis) de deux ans moins un jour pour avoir commis une fraude auprès de COGECO et d’une autre victime en se faisant passer pour elle.

La peine imposée le 26 juin au palais de justice de Rimouski comprend également une probation de trois ans, dont 12 mois avec un suivi. Elle avait plaidé coupable le 19 décembre avant le début de son procès. Elle a admis avoir obtenu le service de COGECO de manière frauduleuse en se faisait passer pour une dame sous curatelle où il travaillait.

Le stratagème a été découvert lorsque le frère de la femme sous curatelle a appelé COGECO pour lui faire installer le service. « COGECO lui a répondu que sa sœur avait déjà un abonnement. Cela a soulevé des doutes alors l’entreprise a interrompu le service et Mme Desrosiers les a appelés pour rapporter l’interruption. L’accusé recevait le service à la résidence qu’elle occupait à l’époque », relate le procureur de la Couronne, Me Luc Cyr.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média