Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 juillet 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Financement accordé pour l’épanouissement des jeunes et des familles

COSMOSS

Cosmoss-Farr

©Gracieuseté

Les gens impliqués dans le projet de COSMOSS Bas-Saint-Laurent.

Les partenaires COSMOSS accueillent avec enthousiasme le financement accordé par le Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) à leur démarche de concertation qui soutient l’épanouissement des jeunes et des familles. 

À cette aide financière de 500 000 $ pour la période 2018-2021, les Commissions scolaires et les MRC ajoutent également une contribution aux actions locales de leur milieu pour la période 2019-2022 totalisant respectivement 240 000 $ et 460 000 $.

Cette alliance locale développée en soutien à la Démarche COSMOSS est très importante pour la pérennité de cette collaboration intersectorielle, estime le président de la Table régionale des élus municipaux du Bas-Saint-Laurent et préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé. « Nos actions collectives contribuent activement au développement des jeunes et au bien-être des familles, qu’il s’agisse du soutien à la création de parcs et de jardins collectifs ou de toutes les initiatives en lecture qui dynamisent nos bibliothèques. Notre appui financier se veut un geste concret d’appartenance à notre démarche devenue un véritable outil de développement de nos municipalités », commente-t-il.

« De jeunes diplômés qui vont bien et qui s'épanouissent dans leur communauté, c’est une région qui est saine et dynamique. C’est ce à quoi nous travaillons au sein de la Démarche COSMOSS, dont les retombées positives pour les jeunes et les familles ne sont plus à démontrer. Le soutien du FARR représente en ce sens un appui significatif au Bas-Saint-Laurent et à son attractivité », déclare Bertin Denis, préfet de la MRC des Basques et vice-président du Collectif régional du Bas-Saint-Laurent, organisme fiduciaire de la Démarche COSMOSS.

 

Commentaires

8 juillet 2019

julie

Pensez donc un peu aux hommes et femmes seuls sans enfants qui en arrachent en Svp. Les familles je commence à en avoir plein le c... Avec tout l'argent qu'elles reçoivent du fédéral et du provincial sans conter toute l'aide ici et là. Bien vite elles vont demandées d'aller laver et border les enfants avant le couché. La limite est où. Si tu'n'es pas apte ou capable d'avoir des enfants convenablement, passe-t-on tour. Tout facile pour un gouvernement de parler famille et de donner de l'argent au famille. C'est populaire. C'est un privilège que d'avoir un enfant et c'est également très facile d'en avoir. Posez-vous donc la question avant vous éviterez de quémander et d'être comme tout le monde. En faire des ptits rois et reines. Peut-être que la solution est c'est trop universel. Donner à ceux en bas de 50 000$.

9 juillet 2019

Jacques c.

Absolument en accord et même plus. Donner à ceux qui en on besoin et non à ceux qui en ont. Je pense réellement que ça suffit tout l'argent que les gouvernements donnent aux familles. Il y a des limites.

10 juillet 2019

jack

Et ce qui vivent seul, c'est quand qu'on y pense ? C'est même pire, car par exemple un loyer, tu est seul a l'assumé, alors que si les 2 travail alors sa le fait moins sentir sur les comptes. De toutes façon, maintenant c'est rendu qu'il faut faire des enfants pour avoir des aides, sa ne m'étonne pas que certain on plus de 3 enfants.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média