Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 juillet 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

La SOPFEU appelle à la prudence pour les jours à venir

Feux de forêt

Feu de camp

©Gracieuseté

Un feu de camp mal éteint pourrait devenir un brasier important dès le début de la semaine.

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) demande à la population de redoubler de prudence lors de leur séjour en forêt, notamment au Bas-Saint-Laurent.

Les prévisions météorologiques prévues pour les prochains jours seront favorables à un assèchement de la végétation et augmenteront le risque d’éclosion d’incendies. Aucune précipitation n’est attendue avant jeudi. Un feu de camp mal éteint pourrait devenir un brasier important dès le début de la semaine.

Les régions les plus à risque jusqu’à mercredi sont : le Nord-du-Québec, l’Abitibi-Témiscamingue, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord, le Bas-Saint-Laurent et le nord des régions de l’Outaouais, des Laurentides, de Lanaudière et de la Mauricie.

La SOPFEU rappelle que la province s’est dotée d’un règlement concernant les feux de camp et que des amendes pourraient être données s’il n’est pas respecté.

Depuis le début de la saison de protection, 113 incendies ont été allumés affectant 5 695 hectares (ha) de forêt, dont la plupart sont imputables à l’activité humaine. En moyenne, la SOPFEU enregistre à cette période de l’année, 295 incendies pour 35 073 ha de forêt touchée.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média