Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 juillet 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Une murale pour symboliser l’importance de l’École Le Mistral qui fête ses 50 ans

Mont-Joli

50e Mistral

©Gaétan Morissette

Denis Dubé, maire suppléant de la Ville de Mont-Joli, Bruno Paradis, préfet de la MRC de La Mitis, Jean-Pierre Gagnon, artiste, Jean-François Fortin, président d'honneur des fêtes du 50e anniversaire de l'école du Mistral, Guillaume Gagnon, artiste, Gaston Rioux, président de la Commission scolaire des Phares, Jean-Pierre Saint-Pierre, directeur de l'école du Mistral, et Pierre Larouche, président du comité organisateur.

Le comité des fêtes du 50e anniversaire de l'école du Mistral a dévoilé samedi la murale extérieure, qui orne l'entrée principale de l'établissement scolaire.

Réalisée par les artistes-peintres Guillaume Gagnon et Jean-Pierre Gagnon, de Sainte-Flavie, deux anciens élèves du Mistral, cette oeuvre constitue un legs de la communauté pour symboliser la place essentielle qu'occupe l'institution d'enseignement dans la région.

« Cette fresque permettra aux générations futures de se rappeler d’où elles proviennent et du chemin parcouru. Nous souhaitons que cette murale – qui met en évidence ce qui nous distingue, soit une source de fortification et de fierté pour les prochaines générations », indique le président du comité des fêtes du 50e, Pierre Larouche.

Le président d'honneur, Jean-François Fortin, y voit aussi une belle façon d'inscrire dans la durée ce 50e anniversaire. « Il y a déjà un demi-siècle que l'école du Mistral, autrefois la polyvalente de Mont-Joli, instruit, forme et éduque les jeunes Mitissiens. Depuis cinq décennies, la petite communauté scolaire fait rayonner Mont-Joli et La Mitis à travers ses nombreux talents, comme aujourd'hui la murale et tout ce qu'elle évoque rayonneront à l'entrée de l'école », commente-t-il.

Selon le préfet de la MRC de La Mitis, Bruno Paradis, « les arts sont d’une grande importance pour définir une communauté et lui permettre de se démarquer. Ce projet est particulier, car il concerne à la fois l’art et la culture, la jeunesse et une institution phare de La Mitis, tout en ayant une pérennité dans le temps. C’est donc avec fierté que la MRC de La Mitis contribue à cette murale, un legs à la communauté qui sera porteur de sens pour des décennies à venir. C’est aussi une belle occasion de souligner les 50 ans du Mistral et son importance pour toute la région en tant qu’institution d’enseignement publique », estime M. Paradis.

« Ici débutent de belles histoires » a été inspirée par les histoires d’amour, de passion, d’amitié, qui marquent cette période de vie. « Dans cette fresque de 4,9 mètres par 6 mètres  (16 pieds par 20 pieds), on a voulu mettre en évidence le côté relationnel entre les élèves dans les différents programmes et activités du Mistral tels que le soccer, le football, le hockey, l’harmonie, la guitare, le CIA Mistral » mentionnent Jean-Pierre Gagnon et Guillaume Gagnon.

L'oeuvre intitulée « Ici débutent de belles histoires » a été réalisée grâce à plusieurs partenaires financiers dont la Commission scolaire des Phares (15 000 $) ainsi que la MRC et les municipalités de La Mitis (18 000 $).

Pour bien marquer l'ancrage de l'école dans la communauté mitissienne, la toile est remplie de références aux villages qui l'entourent.

Depuis 50 ans, on estime à environ 15 000 le nombre d'élèves qui ont fréquenté l'école du Mistral et à environ 500 le nombre de professeurs, membres de la direction, membres des conseils d'établissement, employés de soutien et autres qui ont contribué au développement des jeunes Mitissiens. L'école du Mistral a accueilli ses premiers élèves le 29 septembre 1969.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média