Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 juillet 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Place des Anciens combattants : le stationnement au cœur des préoccupations

RÉAMÉNAGEMENT

Martin Bérubé

©Adeline Mantyk

L'architecte paysagiste Martin Bérubé, présentant un des deux concepts d'aménagement de la place des Anciens combattants..

Trois stratégies de stationnement ont été présentées lors de la consultation publique qui a permis à une centaine de citoyens de découvrir les deux conceptions préliminaires de réaménagement de la Place des Anciens combattants, hier (mardi) soir au Cégep de Rimouski.

La première stratégie de stationnement, la moins coûteuse, consiste à intégrer 51 cases à même la rue Saint-Germain et le boulevard René-Lepage, ce qui supprimerait 89 espaces sur les 140 qui se trouvent actuellement sur la place.

La deuxième stratégie, la plus coûteuse selon la Ville, consisterait à creuser un stationnement sous-terrain sous la place, recréant ainsi entre 179 et 192 cases, dépendamment du scénario choisi pour les entrées et sorties.

La stratégie 3 est celle s’un stationnement étagé à l’endroit du stationnement de 100 places actuel entre l’Institut maritime du Québec (IMQ) et la salle Desjardins-Telus, à l’arrière du Musée régional. Cette option ajouterait 100 cases, pour un total de 200. Elle avait déjà été évoquée en 2008 et a semblé être favorisée par plusieurs citoyens lors de la consultation.

Consultation publique place anciens combattants rimouski

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Environ 100 personnes se sont présentées lors de la consultation publique.

Le maire Marc Parent a indiqué, lors de la consultation, que la ville souhaitai maintenant entendre ses citoyens au sujet de ce projet de réaménagement.

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Le maire Marc Parent a indiqué, lors de la consultation, que la ville souhaitait maintenant entendre ses citoyens au sujet de ce projet de réaménagement.

Capacité de payer

Le maire de Rimouski, Marc Parent, a indiqué que dans le cas du stationnement à étage, il faut compter des dépenses de près de 20 000 $ par case de stationnement, pour le stationnement sous-terrain, près de 60 000 $ par case.

Pour l’instant, aucune solution n’est préconisée par la Ville, toutefois le maire de Rimouski, Marc Parent, indique être préoccupé par la capacité de payer des citoyens. « L’idée de stationnement sous-terrain est plus dispendieuse. L’espace entre la salle de spectacles et l’IMQ est plus facile à aménager pour les stationnements étagés qui viendront combler les espaces enlevés sur le placet, ce serait la solution la moins coûteuse. Mais il reste à déterminer si c’est ce que la population veut. »

Des analyses faites par la Ville au début de l’été ont montré que la portion de cases de stationnement gratuites et sans restriction (95) est utilisée à 98 %, tandis que les 72 cases avec vignettes et les 13 du stationnement de la SOPER étaient utilisées à 36 %. Les 12 cases avec parcomètres hors rue sont utilisées à 46 %.

Deux scénarios

La Ville de Rimouski avait convié l’ensemble des citoyens à cette première consultation, étape préliminaire d’un processus qui doit se terminer par un concept final en automne cette année. Deux concepts à travailler ont été présentés par la firme embauchée à cet effet, Pratte Paysage.

Le premier scénario préliminaire de réaménagement se nomme La croisée des chemins. Grosso modo, il s’agit d’un réaménagement linéaire de la rue Saint-Germain, la place compterait un grand escalier vers le fleuve au Nord-Est, avec quelques petits kiosques donnant sur l’avenue de la cathédrale. L’idée est d’y créer un espace de rassemblement qui soit également modulable, avec des rappels historiques au feu de 1950 et au côté maritime apporté par le fleuve. Ce scénario inclurait la plantation de 60 arbres.

©Capture - Ville de Rimouski/Pratte Paysage

Le premier scénario d'aménagement proposé, la croisée des chemins.

©Capture - Ville de Rimouski/Pratte Paysage

Le deuxième scénario d'aménagement proposé, la coulée douce.

Le deuxième scénario d’aménagement, la coulée douce, inclut davantage de courbes dans les aménagements et prend davantage en compte les parvis des bâtiments situés au sud, cathédrale, Musée régional, IMQ, salle de spectacles. Une scène avec passerelle à été proposée à l’est de la place et les kiosques de petits cafés se trouvent plus ver le milieu de la place.Ce scénario inclurait la plantation de 55 arbres.

Dans les deux cas, les objectifs principaux mis de l’avant sont les mêmes, il s’agit de créer une place polyvalente qui devienne le cœur du centre-ville de Rimouski, qui serait habitée pendant les quatre saisons et qui permettrait une meilleure circulation entre les axes Nord-Sud et Est-Ouest.

Consultation plus large

Au-delà du stationnement, plusieurs organismes situés aux alentours de la place des Anciens combattants ou utilisant la place pour leurs activités ont manifesté le souhait d’être davantage englobés dans la réflexion de la Ville, comme le Musée régional ou l’IMQ. Plusieurs citoyens ont aussi émis le souhait que cette place ne soit pas simplement un lieu de passage, mais un lieu de convergence.

Les calculs des architectes ont été faits en tenant compte de l’installation du chapiteau du Marathon de Rimouski et de l’événement du Week-end des anciennes. Toutefois, des citoyens se sont questionnés sur la capacité de la future place à accueillir les différents chapiteaux du Festi jazz international de Rimouski, par exemple. Le maire a assuré que la Ville tiendrait compte de ces besoins et que les organismes qui se sont manifesté pour prendre part à la réflexion y seront inclus.

Un sondage en ligne sera lancé à la population du 9 au 23 août, qui inclura le dépôt de commentaires. La Ville prévoit ensuite tenir une deuxième consultation publique le 16 octobre. L’approbation par le conseil municipal du concept final est quant à elle prévue pour novembre 2019.

Commentaires

10 juillet 2019

Jean-Louis Dionne

L'ancienne place des anciens combattants doit devenir une place publique comme on le préconise depuis près de 20 ans. L'endroit doit être une place polyvalente qui devienne le cœur du centre-ville de Rimouski tout en conservant l'espace nécessaire pour le tenue des événements actuels et futurs. L’espace entre la salle de spectacles et l’IMQ devrait être préconisée pour les stationnements étagés, le coût est moins élevé et l'accès est relativement facile.

10 juillet 2019

alphonse

Ordinaire. Ne vous en faites pas. Avec la rapidité avec laquelle la ville chemine avec ses dossiers . Nous avons tous le temps de mourir.

11 juillet 2019

Gervais Fillion

Et si la cathedrale n'etait plus la??? et je me souviens dans les annees 70 y avait un projet d'une avancée dans le fleuve en face de la cathedrale !!! jai hate de voir ca si il creuse pour un parking comment ils vont faire avec l'eau du fleuve qui est par en dessous ,,ca va prendre des mechantes pompes .Ca aurait été ben plus facile de foutre a terre la Grande Place et faire des stationnements avec ca mais non la Ville est teleguidé par Selection maintenant.

14 juillet 2019

steeve

Personnellement je mettrais une immense fontaine avec au centre Sieur Lepage. Au centre d'Avenue Cathédrale et Saint-Germain. Ce serait super-jolie et serait une pièce centrale de prestige pour la ville et le centre-ville. Une belle signature pour la ville. Avec éclairage et parvis en pierre à la grandeur de l'immense place. Fleures, arbres, bac, aménager l'arrête d'autobus etc. Place idéale pour les rassemblements, marchés etc. Voilà ce qui serait l'idéal et le prix ne serait pas si intense. Maintenant la ville est-ce que vous êtes à l'écoute et est-ce que le message sera lu et entendu ?

14 juillet 2019

Raynald Rodrigue

Pour les activités qui reviennent à chaque année telles les vieilles d'autrefois, le festijazz, le marathon, etc, devraient être tenues au terrain de la société de l'agriculture. Cela permettrait de libérer la place des anciens combattants et pouvoir ainsi faire les aménagements sans cette contrainte qui revient une fois l'an.

15 juillet 2019

Julie

Je pense que Steeve à raison. Une place avec un grand bassin avec une immense statue de Sieur Lepage qui serait au centre de l'Avenue de la Cathédrale et de Saint-Germain. Bac, banc, arbres etc. Se serait vraiment jolie surtout avec ce qui s'envient du côté des nouveaux édifices et aménagements autour de la Grande Place. Wow le loock du coin. Je pense que nous tenons quelque chose.

15 juillet 2019

Julie

banc, arbres etc. Se serait vraiment jolie surtout avec ce qui s'envient du côté des nouveaux édifices et aménagements autour de la Grande Place. Wow le loock du coin. Je pense que nous tenons quelque chose.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média