Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

11 juillet 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

La Fondation Vincent Lecavalier devient la Fondation Pierre-Luc Dubois

Aide aux jeunes

Fondation Lecavalier

©Alexandre D'Astous

Gino Ouellet, Vincent Lecavalier, René Gagnon et Pierre-Luc Dubois.

Les responsables de la Fondation Vincent Lecavalier ont profité de la tenue du tournoi de golf de l’organisme ce jeudi au Club de golf Bic pour annoncer le transfert des actifs vers une nouvelle fondation au nom de Pierre-Luc Dubois.

Dubois, le fils de l’ex-entraîneur adjoint de l’Océanic, Éric Dubois, a grandi à Rimouski. À 20 ans, il disputera sa troisième saison dans la LNH avec les Blue Jackets de Colombus. « Je me cherchais une façon de m’impliquer auprès des jeunes de la région. Étant jeune, j’ai participé au tournoi de la Fondation de Vincent. La transition se fera facilement. Tout le monde reste en place. Le tournoi de golf reviendra chaque année. Ma sœur Daphnée, récemment diplômée en communication et marketing de l’Université Laval, siègera sur la Fondation », mentionne Pierre-Luc.

« C’est un match parfait. Pierre-Luc a le même âge que moi quand nous avons lancé la Fondation, il y a 19 ans. Il a les mêmes objectifs que moi. Je tenais à ce que l’on continue d’aider les jeunes et je pars en sachant que ce sera fait », commente Vincent Lecavalier, qui profite de la retraite à Tampa Bay, en Floride, là où il a joué plusieurs saisons avec le Lightning. « Je m’occupe de ma famille. Les enfants font du sport. Nous sommes près de l’aréna. Nous allons souvent aux matchs », dit-il. Pas question d’une implication dans le hockey professionnel, du moins pas pour le moment. « Mais, on ne sait jamais ce qui peut arriver ».

« Depuis deux ans, nous cherchions des moyens de poursuivre notre action et de respecter le souhait de Vincent de se retirer pour se concentrer sur sa famille. On ne voulait pas que les jeunes soient pénalisés », précise le président de la Fondation, René Gagnon.

Optimiste pour la prochaine saison

Malgré le départ des joueurs vedettes Artemi Panarin, Sergei Bobrovski et Matt Duchesne, Pierre-Luc Dubois se dit optimiste et excité pour la prochaine saison des Blue Jackets. « Nous avons acquis Gustav Nyquist, un excellent joueur. J’ai hâte de voir Korpisalo devant le filet et notre défensive est inchangée avec un an de plus pour tout le monde. Nous restons une jeune équipe », analyse-t-il.

Hommage à Gino Ouellet

La Fondation rend hommage à Gino Ouellet, homme d’affaires de Mont-Joli qui a versé beaucoup d’argent dans le développement du hockey à l’époque où il était propriétaire de l’entreprise Bois BSL. « Nous avons parti le BSL de Mont-Joli midget espoir pour offrir aux jeunes de la région un tremplin vers le midget AAA et la LHJMQ. Ça coûtait entre 115 000 $ et 125 000 $ par année à opérer. En 23 ans avec Bois BSL, nous avons donné 2,4 M$ en argent, dont beaucoup dans le sport », dit-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média