Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

15 juillet 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Fermeture de Mont-Joli : « scénario apocalyptique et farfelu », clame le maire Martin Soucy

Analyse de Pierre Bernier

Martin Soucy

©Archives - L'Avantage Rimouski

Le maire de Mont-Joli, Martin Soucy.

Le maire de Mont-Joli, Martin Soucy, juge apocalyptique et farfelu le scénario envisagé par Pierre Bernier, un consultant interrogé par le Journal de Québec, qui prédit la fermeture de 200 municipalités d'ici 2025, parmi lesquelles figure Mont-Joli.

« 2025, c'est demain ! Pourtant, à l'heure actuelle, la ville de Mont-Joli n'a jamais fait l'objet d'autant d'investissements publics et privés en l'espace de si peu de temps : amphithéâtre, hôtel, résidence pour personnes âgées, etc. Ce n'est sûrement pas un signe de déclin. » Si Mont-Joli, ville de centralité d'une MRC de quelque 20 000 personnes, ferme à court terme, que doit-on penser de l'avenir de son arrière-pays ? C'est un non-sens. L'analyse que fait le consultant à partir des données de l'Institut de la statistique du Québec est sans nuance, alarmiste et préjudiciable pour les municipalités visées, qui multiplient les initiatives, avec ou sans l'aide gouvernementale, pour accroitre leur développement.

« Contrairement à ce que laisse entendre M. Bernier, nous sommes bien au fait de la baisse démographique et des changements de gouvernance que cette situation entraînera. Des municipalités devront sans doute envisager à plus ou moins long terme des regroupements pour faire face aux défis démographiques, mais de là à parler de fermeture de villes comme Mont-Joli, il y a là un dangereux pas que M. Bernier franchit avec une désinvolture désarmante » souligne le maire Soucy.

« J'ignore les motivations de M. Bernier dans cette sortie qui met soudainement beaucoup de lumière sur la firme qu'il dirige, mais elles ne sont certainement pas inspirées par une lecture réaliste et prudente des enjeux auxquels le Québec et ses municipalités sont confrontés. »

Publicité

Défiler pour continuer

 

Commentaires

15 juillet 2019

alphonse

Je demeure à Rimouski et je pense comme vous. Du nimpoteqois. Nous formons une très belle et grande région. Longue vie à nous tous.

15 juillet 2019

Gervais Fillion

M-J ne viellit pas??? voyont dont!!!

16 juillet 2019

Gérald Boudreau

Je pense que monsieur Bernier ne sors pas tellement de sa région avant de parler de fermeture des Villes il devrait parler de la qualité de vie dans nos villes où il fait bon vivre avec de grande espace et des services comparables à ceux des Villes pourquoi toujours tomber sur les régions je crois que moi après Québec le fleuve ne s arrête pas il continu de couler au bas St Laurent et en Gaspésie alors il en est de même pour les résidents de nos villes qui tiennent à leur région

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média