Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

16 juillet 2019

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Entente de cinq ans et un montant de 2,2 M$ versé à la SADC de La Mitis

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE CANADA

Un montant de 2,2 M$ versé à la SADC de La Mitis

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Fernand St-Laurent, président de la SADC de La Mitis, Rémi Massé député, Jean-François Fortin copropriétaire de la Microbrasserie Le Ketch et Patrick Otis directeur général de la SADC de La Mitis.

La Société d’Aide au Développement des Communautés (SADC) de La Mitis vient d’obtenir un montant de 2 275 036 $ provenant de Développement économique Canada qui lui permettra de poursuivre sa mission.

Cette entente de cinq ans a été dévoilée par le député d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia, Rémi Massé au nom de son collègue Navdeep Bains, ministre responsable de Développement Économique Canada.

« Ce montant de 2,2 M$ n’a pas été facile à négocier en raison du très grand nombre de demandes provenant de partout au Canada par rapport à l’enveloppe disponible de ce programme pour l’ensemble des SADC du Québec. Selon Statistiques Canada, lorsqu’une entreprise est appuyée par une SADC, elle se développe plus rapidement, elle est plus stable, elle crée plus d’emplois qu’une autre qui ne bénéficie pas de tels avantages. Pour nous, ça fait toute une différence et ç’a été un élément important dans cette prise de décision », commente le député Massé.

Rémi Massé, député d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia et secrétaire parlementaire de l’honorable Navdeep Bains.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Rémi Massé, député d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia et secrétaire parlementaire de l’honorable Navdeep Bains.

Fernand St-Laurent président de la SADC de La Mitis.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Fernand St-Laurent président de la SADC de La Mitis.

Le président de la SADC de La Mitis, Fernand St-Laurent, s’est dit fier d’avoir réalisé cette entente avec le gouvernement fédéral, ce qui permettra le développement de nouvelles entreprises dans La Mitis et la stabilité de son organisme. « On avait comme mission de démontrer que la SADC livrait des services particuliers et nécessaires pour nos régions. Nous l’avons fait avec brio en collaboration avec M. Massé qui nous a donné accès à l’appareil gouvernemental. »

Des 40 dossiers présentés à la SADC chaque année, entre 10 et 15 d’entre eux sont acceptés et appuyés par différents services techniques offerts au cours de leur première année d’existence. La SADC de La Mitis existe depuis mars 1988 (31 ans). À ce jour, 670 projets ont été appuyés et ont généré environ 16 M$ d’investissements. « Quand on participe au maillage de ces entreprises, on obtient un taux de réussite qui avoisine les 80 % après cinq ans », constate avec satisfaction M. St-Laurent.

Dans l’ensemble du Québec, ces ententes entre le gouvernement du Canada, les SADC et les Centres d’Aide aux Entreprises (CAE) représentent 169 M$ sur cinq ans, dont 25 M$ constituent de nouvelles sommes visant à soutenir le développement économique des collectivités rurales.

Les administrateurs de la SADC de La Mitis entourent le député Rémi Massé.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Les administrateurs de la SADC de La Mitis entourent le député Rémi Massé.

Publicité

Défiler pour continuer

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média