Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Opinion

Retour

23 juillet 2019

Après la Cathédrale, on nous enlève l’Eucharistie

Lettre d'opinion

Cathédrale de Rimouski

©Archives - L'Avantage Rimouski

La Cathédrale de Rimouski est fermée.

On nous a enlevé notre cathédrale. Une église dont l’architecture parlait elle-même de Dieu. De grandes orgues qui soulevaient le sentiment religieux. Un patrimoine qui racontait un siècle et demi d’histoire de Rimouski.

Rimouski, ville dont les institutions ont maintenu un niveau culturel remarquable chez ses citoyens aurait mérité que les décisions concernant la cathédrale reflètent une certaine culture. En l’absence de celle-ci, même le culte risque maintenant de disparaître.

Bien sûr qu’il y a trop d’églises à Rimouski. Il n’en restera même qu’une seule si nous faisons exception du sanctuaire de Pointe-au-Père.

Quand les citoyens auront compris qu’une seule église survivra à Rimouski, ils ne comprendront pas que ce ne fut pas la cathédrale plutôt que St-Pie X. Or, pour ce faire, ceux qui tiennent le portefeuille auraient dû, pour effectuer des réparations à la cathédrale, gruger un peu sur les nombreux millions versés par les diocésains au cours des années. Ce fut une fin de non-recevoir.

Étant donné que les revenus et dépenses ne sont pas rapportés pour chaque paroisse séparément, les paroissiens apprendront trop tard que leur église, faute de ressources, devra malheureusement fermer bientôt. Si les paroissiens avaient su plus tôt qu’une seule église serait préservée à Rimouski, ils auraient évidemment exigé que ce soit que la cathédrale.

…Mais il y a pire encore.

Eucharistie

Dans l’esprit des paroissiens, puisque même la cathédrale – la mère des églises - n’est plus porteuse de sens, ils ne voient plus très bien pourquoi leurs funérailles devraient se tenir dans une église. En fermant la cathédrale, les dirigeants ont semé l’idée que l’Église, la foi en Jésus-Christ n’ont plus d’avenir.

Les paroissiens souhaitent donc maintenant que leurs funérailles soient célébrées au mausolée. Ceux qui le désirent pourront toujours y faire célébrer l’Eucharistie pensent-ils…Mais comme cela signifie une perte de revenus pour les paroisses, que fait-on? On refuse que l’Eucharistie soit célébrée lors des funérailles au mausolée. Pardon?? Oui, on refuse l’Eucharistie aux parents et amis des défunts.

Voilà un bel exemple du cléricalisme que notre pape dénonce comme le mal principal qui affecte le fonctionnement de l’Église.

Quand les administrateurs de notre diocèse comprendront-ils que « les personnes les plus importantes dans l’Église, ne sont pas les prêtres, ni les évêques, mais les laïcs » comme l’a si bien dit le cardinal Farrell?

Comme la plupart des funérailles et probablement toutes dans un avenir rapproché seront célébrées au mausolée, il n’y aura bientôt plus de célébrations eucharistiques pour les funérailles. Vous vous souvenez peut-être qu’avant 1983 l’Église refusait le service religieux aux suicidés, il semble maintenant que l’Eucharistie sera refusée à tous.

Certains devront répondre devant l’histoire.

Jean-Marc Lavoie

Paroissien et ancien marguiller de St-Germain

 

Commentaires

23 juillet 2019

Andrée Dubé

Stupide d’éliminer l’heucharistie. Pourquoi? Cela n’exige aucunement le prix pour fabriquer les hosties.

23 juillet 2019

Georgine

Pour des funérailles à l’église, il y a l’Eucharistie quand c’est un prêtre qui célèbre ...faut choisir ce qu’on veut un service religieux a l´eglise avec la chorale, l’Eucharistie le coût vient avec ou hors l’eglise avec un animateur de pastorale,...sans eucharistie

31 juillet 2019

Gilles Caron

Les décisions du diocèse sont difficiles à suivre... Le sempiternel débat de la survie de la cathédrale de Rimouski, la fermeture de l'église St-Jérôme de Matane, etc etc... Bien triste de ne pas penser aux pratiquants et de souffrir tant de dogmatisme...

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média