Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Opinion

Retour

31 juillet 2019

Hommage à un sculpteur respectable

Roger Langevin

Roger Langevin

©Photo TC Media-Charles Lepage

Roger Langevin

Un reportage présenté par Radio-Canada Rimouski le 24 juillet 2019 oublie une dimension importante, à mon avis.

Avant que le sculpteur Roger Langevin arrive dans la région, au début des années 1990, la ville de Rimouski comptait tout au plus deux ou trois sculptures monumentales. Grâce à son talent et à son acharnement, M. Langevin a créé et produit avec ses sculptures tout un monde de personnages imaginaires et de rappels historiques dans différents quartiers de la ville, de Sainte-Blandine jusqu'à Pointe-au-Père, à l'UQAR, au Mausolée Saint-Germain, devant l'hôpital, etc. Au tournant de l'année 2000, M. Langevin a dirigé tout un collectif d'artistes amateurs, jeunes et moins jeunes, dans la création très originale du Trimural du millénaire, évoquant quelques faits marquants dans l'histoire de la ville.

Au parc Beauséjour, plusieurs de ses sculptures donnent indéniablement une dimension harmonieuse à cet espace naturel, suscitant de nombreux commentaires positifs tant de la population rimouskoise que des touristes de passage. Le parc Beauséjour n'est-il pas un lieu de loisir, de bonheur et de détente, ce que les sculptures actuelles symbolisent ? Certaines des sculptures de M. Langevin contribuent à susciter des émotions fortes : Les bâtisseurs, qui rappelle le grand feu de 1950; L'Enfant disparu, qui souligne la tristesse des parents qui perdent un nouveau-né; L'Esseulée, qui exprime le malaise de l'intimidation chez les jeunes; ou Les trois patineuses, qui remémore le souvenir d'un triste accident de la circulation qui a anéanti la vie de trois jeunes athlètes.

Le sport, le loisir, les jeux aquatiques sont également des thèmes ludiques privilégiés par ce sculpteur. Par ses cours d'art et de sculpture, M. Langevin a participé à la formation de nombreux artistes dans la région, dont certains se sont lancés dans la sculpture monumentale, un art laborieux. Pour réaliser ses œuvres, M. Langevin a également mis au point, avec des ouvriers qualifiés, des techniques inédites pour la légèreté et la durabilité des sculptures.

Publicité

Défiler pour continuer

Roger Langevin est un artiste de carrière, qui a des œuvres non seulement à Rimouski, mais dans de nombreuses villes du Québec et même dans d'autres pays, en Égypte, en Angleterre et au Mexique. Il a plus de 80 sculptures monumentales à son actif. C'est un homme énergique et très productif. Avec sa massive statue de « Félix Leclerc », au cœur du parc Lafontaine à Montréal, jusqu'à sa sculpture « Les pêcheurs », un attrait touristique majeur aux Îles de la Madeleine, Roger Langevin s'est imposé comme l'un des plus grands sculpteurs professionnels du Québec contemporain. Bref, on peut se compter chanceux d'avoir à Rimouski un artiste de cette trempe. Il a donné un élan à l'art sculptural dans la région et il laissera sa marque dans les prochaines décennies. Ses réalisations fournissent à la ville de Rimouski une personnalité originale et attrayante.

Rien n'empêche d'autres sculpteurs de proposer à la Ville de Rimouski leurs productions, sur des thèmes et dans des styles différents, si ça leur chante. Mais de grâce, que l'on cesse de prétendre que Roger Langevin prend toute la place à Rimouski! Demande-t-on à un Michel Tremblay d'arrêter d'écrire des romans ou des pièces de théâtre ? Demande-t-on à un Michel Rivard de cesser de créer des chansons ?

Mario Bélanger, de Rimouski

Commentaires

31 juillet 2019

Émilie

Monsieur langevin a été mon prof d'art à l'université. Avant quil soit mon professeur je n'appreciait pas beaucoup l'art. À la fin de son cours, j'appréciais la sculpture et j'avais moi-même réalisée deux oeuvres. Un très bon sculpteur mais également un excellent professeur et pédagogue!

31 juillet 2019

Nicole Vignola

Je suis une fan de Monsieur Langevin, de sa capacité de créer, J`ai vue de ses sculptures de dimensions plus modestes et je rêve encore de pouvoir m`en procurer une, si petite soit-elle. Je dirais qu`il ne faut pas se préoccuper des critiques, elles font partie de la vie des gens qui ne risquent pas de produire une oeuvre quelconque.

2 août 2019

Madeleine Nicolas

Nous avons le bonheur immense d’admirer deux œuvres de M.Langevin chez nous à Grande-Rivière. Grand merci de nous les prêter, nous attendons avec la prochaine avec anticipation.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média