Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

05 août 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

La Ville de Rimouski reçoit un prix de sensibilisation environnementale

Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent

Prix environnemental Ville Rimouski

©Gracieuseté

Scott McKay de l'Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent remettant le prix à Marc Parent, maire de Rimouski.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, s’est vu remettre, vendredi dernier, un prix soulignant le leadership de la Ville de Rimouski en sensibilisation de la population en matière de bonnes pratiques environnementales et de développement durable.

Ce trophée a été décerné à la Ville de Rimouski lors du dernier congrès annuel de l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent. « C’est un grand honneur pour nous de recevoir ce prix qui atteste une fois encore de la proactivité de notre ville sur le plan environnemental. La protection de l’environnement est un enjeu prioritaire pour Rimouski et nous le démontrons au quotidien. Les nombreuses initiatives environnementales que nous avons mises de l’avant dans le cadre du fonds affecté aux projets écoresponsables sont parmi les preuves de notre volonté à nous démarquer pour favoriser le développement durable », commente le maire de Rimouski, Marc Parent.

Publicité

Défiler pour continuer

Seules les villes de Mississauga en Ontario et d’Ashland au Wisconsin sont aussi lauréates de ce prix cette année. Notons que l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent compte plus de 130 villes membres au Canada et aux États-Unis.

Commentaires

9 août 2019

Mike

Une bonne initiative environnementale venant de la ville de Rimouski serait de cesser de souffler la neige usée dans le lit de la rivière Rimouski le long du boulevard Tessier , rivière à saumons , espèce en danger de disparition que nous devons protéger . J'ai pu observer de visu ces pratiques durant les derniers hivers , la couleur de la neige usée sur les berges ne trompe pas . Cette neige contaminée contient des particules de combustion provenant des véhicules , des huiles , de l'essence , du lave-glace et des sels de déglaçage à profusion . Cela vaudrait aussi tout le long du fleuve où les boulevards René Lepage et St-Anne sont assez près pour que la neige usée soit directement soufflée dans le fleuve et non ramassée comme il se doit . N'est-il pas interdit de souffler la neige usée dans les cours d'eau au Québec et plutôt l'acheminer dans des dépots à neige autorisés ? Un trophée remis au maire ne dit pas tout des pratiques d'une ville en matière d'environnement .

19 août 2019

steeve

D'accord avec vous. J'ai déjà remarqué cette pratique plus d'une fois le long de la promenade. Ceci me dérange également énormément. Il faut tenir long des eaux TOUTES interventions humaine. C'est super important et ce n'est pas du délire.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média