Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

07 août 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

La frénésie du country-western s’empare de Saint-Gabriel

Le festival débute aujourd'hui

Festival Saint-Gabriel

©Facebook, Festival Country-Western de Saint-Gabriel

Toujours appréciée du public, la traditionnelle parade du Festival Country-Western de Saint-Gabriel prendra son envol samedi à 11 h.

FESTIVAL. Événement prisé par la population régionale et de nombreux visiteurs, le Festival Country-Western de Saint-Gabriel-de-Rimouski prend son envol ce mercredi avec une variété d’activités au programme.

« Tout le monde y trouvera son compte. Les enfants vont apprécier la Place famille. Les amateurs de sports équestres seront aussi comblés par la présence d’une centaine de chevaux en compétition. On parle d’entre 700 et 1 000 spectateurs. Il y a aussi une place pour les personnes plus âgées avec notre salle de spectacle qui se trouve dans le centre polyvalent, où c’est possible de s’asseoir et de danser. À deux pas de là, il y a le chapiteau pour les grands spectacles », décrit le président du comité, Olivan Fortin.

La programmation de spectacles débute ce soir (mercredi). Après avec le bingo d’ouverture le Duo Melody, Dany et Régis monteront sur scène. Véronique Labbé fait partie des têtes d’affiche du jeudi soir avec Rhéal Leblanc et Steph Carse. Devant être de la partie, Julie Daraîche a été contrainte d’annuler sa participation pour des raisons de santé. Elle sera remplacée par Dani Daraîche. Éric Masson et ses musiciens ainsi que la formation Quimorucru promettent une soirée festive le vendredi. David Jalbert et Laurence Saint-Martin monteront sur scène le samedi. Garth Brooks Fever complètera la soirée. Le Simplement Country Band et ses invités animeront la soirée du dimanche. Une place importante est aussi accordée aux artistes de la région.

Retour prochain du rodéo?

Après la relance de 2016, le festival se trouve aujourd’hui sur des bases solides, grâce à l’apport de partenaires et de bénévoles. À l’époque, le comité organisateur était contraint de faire des choix pour redresser la situation financière et assurer la pérennité de l’événement. Cela avait sonné le glas des épreuves de rodéo. Selon Olivan Fortin, il y a lieu d’espérer un retour du rodéo dans un avenir pas si lointain.

« On voit ça d’un œil très positif. C’est sûr qu’on a toujours des visées. Le rodéo, j’y crois, mais peut-être pas tous les ans parce que ça coûte extrêmement cher. Cette année, on a agrandi notre stationnement pour les compétiteurs équestres. On investit beaucoup tous les ans en vue d’avoir un rodéo, et peut-être dans pas si longtemps », laisse entrevoir le président.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média