Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

21 août 2019

Réal-Jean Couture - redactionrimouski@lexismedia.ca

L'Océanic encaisse une défaite de 3 à 1 face aux Remparts

MATCH PRÉPARATOIRE OCÉANIC

Océanic de Rimouski

©Océanic - FolioPhoto

L'Océanic a subi deux défaites en deux matchs face aux Remparts de Québec.

L’Océanic de Rimouski a subi un 2e revers de suite contre les Remparts de Québec, alors que des deux matchs, le pointage est demeuré le même, soit 3-1. Mais on peut comprendre que les hommes de Serge Beausoleil ont livré un meilleur match, plus serré, si on excepte la 2e période où les Remparts ont dominé 17-5 dans les tirs.

Edouard St-Laurent a profité d’un jeu de puissance pour marquer le seul but de la première à 9:59. Thomas Caron a rapidement, après 1 :05 de la 2e, doublé l’avance des locaux, mais Jacob Kelley, qui a joué la première moitié de la saison l’an dernier, a fait 1-2 en avantage numérique à 2:08 pour le seul but des siens, et Pierrick Dubé a enfilé le dernier but du match à 10:48 de la 3e période devant une foule de 898 personnes à L’Ancienne-Lorette.

Pour Serge Beausoleil, « il y avait un alignement complet de l’autre côté alors que nous alignions 12 recrues et j’ai bien aimé certaines portions du match. Les exécutions manquaient un peu, comme la fluidité. Raphaël Audet a encore bien fait. Dans l’ensemble, c’est un match correct, un match de début de matchs préparatoires » résume-t-il après le match.

Lorsqu’on fait remarquer au coach que si on excepte la 2e période où les Remparts ont dominé 17-5 dans les tirs, on peut dire que l’Océanic a mieux compétitionné que dimanche. « Ce fut correct. Je te dirai que ça manquait un peu de vitesse et d’exécution, mais nous sommes en période de rodage. »

Il est clair, par les statistiques, que Rimouski a livré une meilleure opposition que dimanche. « Nous avions quand même quelques vétérans qui ont été insérés et c’est un match où on voit qu’il y a de la progression. » Quant à savoir ce qu’il aurait aimé voir de plus, « je trouve qu’on ne bougeait pas beaucoup nos pieds, surtout en défensive. Il faut bouger plus nos pieds surtout en offensive, gagner nos batailles à un contre un aussi pour créer de l’offensive. Ça manquait un peu ce soir. On commençait à mieux nous diriger dans la 2e portion de la rencontre. »

Quant aux vétérans, ils ont  bien sûr paru un peu rouillés, vu leur première rencontre « mais de l’autre côté aussi. » Enfin, le coach s’est montré satisfait du travail de ses deux gardiens, comme dimanche dernier. La compétition à l’interne est bien engagée chez ceux qui bataillent pour se mériter le poste d’auxiliaire à Colten Ellis.

L’ARRIVÉE DE DEUX JOUEURS

L’Océanic a accueilli deux nouveaux joueurs ce soir, tel qu’annoncé plus tôt aujourd’hui. D’abord, l’attaquant Michaël Martel, prêté par les Eagles du Cap-Breton, pour qu’il tente de percer le camp de l’Océanic.

L’attaquant de 6’01’’ et 194 livres, il sait s’imposer, se faire respecter et faire de la place pour ses compagnons de trio. « C’est un gars qu’on aimait beaucoup dans le midget AAA. C’est un ailier de puissance qui est très très physique et qu’on peut comparer à Parker Bowman. Un gars de gros gabarit qui est très intelligent. Ce n’est pas un gars « fancy ».

C’est un joueur de corridor qui pourrait faire de la place pour ses coéquipiers. On lui donner du temps de glace et on verra ce que ça peut donner. » Pour Serge Beausoleil, il est clair que la marche est haute pour ce joueur qui n’a pas encore mis le patin sur la glace dans un match de la LHJMQ, de sorte que la chance est là, « et on verra ce que ça va donner. On va lui donner une bonne période d’essai. »

Quant à l’attaquant Russe réclamé au dernier repêchage de la LCH des joueurs internationaux, Nikolai Mayorov, il a aussi rejoint l’équipe ce soir et « il avait le goût de sauter sur la patinoire et il pourra le faire demain. » Voilà une première bonne note à son actif, chez sa nouvelle équipe.

L’Océanic jouera son prochain match préparatoire à Victoriaville jeudi soir avant de recevoir ces mêmes Tigres samedi à 16 h.

STATISTIQUES DU MATCH

But Rimouski              0 – 1 – 0 = 1

But Québec                 1 – 1 – 1 = 3

Lancers Rimouski       6 – 5 – 11 = 22

Lancers Québec          10 – 17 – 11 = 38

Lancers dangereux     14 – 4 Québec

Mise en jeu                 38 – 32 Québec

Mise en échec             18 – 17 Québec

Jeu de puissance         1 / 5 RIM et 1 / 3 QUÉ

Gardiens Rimouski     Thomas Couture (29:25) et Raphaël Audet (28:53)

Gardiens Québec        Emerik Despatis (30:35) et Carmine-Anthony Pagliarulo (29:25)

Arbitres: Xavier et Guillaume Labonté

Assistance: 898 personnes

Prochain match Rimouski: jeudi soir 19 h à Victoriaville contre les Tigres

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média