Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 août 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Un monument en hommage aux Anciens Combattants de Price

L'objet commémoratif doit être inauguré au prochain Jour du Souvenir.

Laurent Émond

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Laurent Émond s’est appuyé sur le numéro de juin 2000 de la revue Le Reflet pour recenser les Priçois qui ont servi lors de la Première et la Seconde Guerre mondiale.

SOUVENIR. Un monument soulignant l’effort de guerre de citoyens de Price lors des deux grands conflits mondiaux sera aménagé cet automne au cimetière de la municipalité.

À l’initiative du vétéran Laurent Émond, le projet consiste à énumérer le nom de chacun des 100 Priçois qui ont servi lors des guerres de 1914-1918 et de 1939-1945, sur un monument de pierre long de 1,20 mètre orné de coquelicots. L’objet commémoratif, qui prendra place à l’entrée du cimetière, doit être inauguré dans le cadre du Jour du Souvenir, en novembre.

Pour mener à bien son projet, M. Émond s’est basé sur une édition de la revue Le Reflet du Comité du patrimoine de Price, où apparaissent les anciens combattants locaux. « Dans le numéro de juin 2000, Le Reflet a mis en page tous ceux qui ont participé, de près ou de loin, à la Première ou la Seconde Guerre mondiale. Après réflexion, j’ai constaté que ces gens n’ont jamais été honorés. J’ai cru que ce serait une bonne idée de rendre hommage à ces anciens combattants », indique Laurent Émond.

Appuis

Le projet s’élève à 10 000 $. Il profite d’une contribution d’Anciens Combattants Canada qui assume la moitié du coût de fabrication du monument. Afin de compléter le montage financier, M. Émond sollicite d’autres partenariats auprès d’entreprises, institutions et individus. La Municipalité de Price serait également ouverte à contribuer financièrement. La Fabrique de Saint-Rémi a d’ailleurs accepté de parrainer le projet.

« Récemment, nous avons eu une rencontre de vétérans à Mont-Joli. Je leur ai vendu mon projet et ils m’ont donné 405 $. J’avais décidé de doubler le montant et ainsi fournir 405 $ de ma poche », mentionne M. Émond.

Laurent Émond a connu une carrière militaire de 35 ans. Il a notamment servi en Bosnie, en Croatie, en Haïti et lors de la crise d’Oka. Retraité depuis 2017, M. Émond se donne le devoir d’honorer la mémoire de ceux qui ont défendu leur pays.

« La qualité de vie que nous avons aujourd’hui, c’est grâce à eux. Ces personnes ont commis d’énormes sacrifices. C’est sûr que je suis directement touché par ça en raison de mon parcours militaire. Il y a quelques personnes que je connais dont leurs parents auront leur nom d’inscrit sur le monument. Elles sont contentes de voir ce que je fais », souligne-t-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média