Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

27 août 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Employeurs engagés pour la réussite éducative

Rareté de main-d'oeuvre

Caroline Thibodeau

©Facebook

Caroline Thibodeau

Le Réseau Québécois pour la réussite éducative et ses partenaires, dont COSMOSS Bas-Saint-Laurent, profitent de la rentrée scolaire pour lancer le mouvement Employeurs engagés pour la réussite éducative qui vise à mettre en lumière le rôle essentiel des employeurs dans la réussite éducative des jeunes Québécois en cette période de rareté de main-d’œuvre.   

« S’il peut être tentant pour un jeune présentant un risque de décrochage d’abandonner son parcours scolaire dans le but de se consacrer entièrement à un emploi rémunéré, c’est la responsabilité de tous de le sensibiliser à l’importance de terminer ses études et de le supporter tout au long de son cheminement. À cet égard, les employeurs peuvent jouer un rôle très positif auprès d’un jeune et ainsi contribuer à son épanouissement socioprofessionnel », souligne Caroline Thibodeau, agente régionale d'accompagnement à COSMOSS Bas-Saint-Laurent et responsable du dossier de la persévérance scolaire.

Les conséquences du décrochage scolaire se font ressentir à la fois sur des dimensions individuelles et sociales. À titre d’exemple, l’écart entre le revenu annuel moyen d’un diplômé et celui d’un décrocheur est de 15 000 $. Aussi, on estime à 120 000 $ le manque à gagner par décrocheur pour la société. 

La réussite éducative est une solution durable à la rareté de personnel puisqu’elle contribue au développement d’une main-d’œuvre qualifiée, à diminuer la pauvreté et l’exclusion sociale tout en favorisant une meilleure santé économique de la société

 « Des pratiques sont déjà en place par certains employeurs. Par exemple, le fait d’offrir une plus grande flexibilité en ce qui concerne l’horaire de travail facilite la conciliation avec les études et soutient le jeune dans son parcours scolaire. Le Mouvement Employeur engagé et tous les outils d’information et d’accompagnement qui en découlent vont permettre d’aller plus loin dans ce défi », ajoute Mme Thibodeau.  

Commentaires

28 août 2019

Paul

Quelle belle photo. Elle a beaucoup de ressemblance avec Jacqueline Kennedy.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média