Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 août 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Faciliter l’entrée à la maternelle pour les tout-petits

RIMOUSKI-NEIGETTE & LA MITIS

Camp préparatoire COSMOSS Rimouski-Neigette

©Gracieuseté

Une rencontre avec les tout-petits lors d’un camp préparatoire.

Un nouveau protocole de transition vers la maternelle a été initié et mis en place par COSMOSS Rimouski-Neigette et Mitis pour permettre de faciliter l’entrée des tout-petits à la maternelle.

Le but est de favoriser une transition harmonieuse des services de garde vers l’école pour les enfants qui font leur entrée à la maternelle. « Actuellement dans les écoles, les informations qui ont été colligées par les éducateurs et éducatrices ne suivent pas l’enfant, alors que ceux-ci ont souvent développé des bons trucs qu’ils pourraient communiquer. Si les professeurs sont déjà au courant, connaissent les enfants avant leur entrée en maternelle, cela contribue à faciliter cette transition », explique l’agente de liaison pour COSMOSS (Communauté ouverte et solidaire pour un monde outillé, scolarisé et en santé) Rimouski-Neigette, Guylaine Dubois.

Elle est d’avis que cette étape est déterminante pour le bon déroulement de la scolarité de l’enfant puisque c’est à ce moment que celui-ci peut développer un sentiment de confiance et de sécurité face à l’école : « Ça fait partie du travail de prévention. Comme l’entrée à la garderie, c’est un très court laps de temps pour l’enfant, les trois premiers mois, pour s’adapter à l’environnement et au rythme scolaires. Si la transition se passe en douceur, ça aide à diminuer les facteurs de stress et l’anxiété. »

Camps préparatoires

Dans le même ordre d’idées, des camps préparatoires au préscolaire ont été mis en place en août dans certaines municipalités, pour permettre aux enfants de se familiariser avec la routine scolaire. « Il s’agit d’une initiative émanant de La Mitis, qui a beaucoup facilité l’entrée scolaire de plusieurs familles en réduisant l’anxiété chez les enfants et les parents. » L’initiative a été pensée pour permettre de recruter au moins 50 % des enfants qui entreront à l’école au mois de septembre suivant.

COSMOSS souhaite également inclure les parents dans cette démarche de transition. « C’est très important, les parents sont ceux qui connaissent le mieux leurs enfants. Les parents doivent être d’accord pour que les informations soient transmises à l’école. On veut les inviter à collaborer, qu’ils sachent que ce protocole existe », fait valoir Mme Dubois.

Pour mettre en place cette démarche, un comité de travail a réuni plusieurs acteurs qui n’étaient pas habitués à travailler naturellement ensemble, Commission scolaire, Centres de la petite enfance (CPE), directions scolaires, Centre intégré de santé et de services sociaux, organismes communautaires et famille, explique Mme Dubois : « Et ce fut un franc succès, la clé du succès d’une telle initiative réside dans la communication entre partenaires. Le protocole a été déployé dans toutes les écoles primaires de la Commission scolaire des Phares depuis l’an dernier. Le 9 septembre, les partenaires signeront une convention de collaboration afin de rendre vivant ce protocole. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média