Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

29 août 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Manuel Coulombe renonce à son enquête sur remise en liberté

Introduction par effraction et vol

Palais Rimouski

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Le palais de justice de Rimouski.

Accusé relativement à une introduction par effraction et un vol survenu en juillet dernier à Mont-Joli, Manuel Coulombe, 42 ans, de la Mitis, a renoncé à la tenue de son enquête sur remise en liberté, le 14 août dernier, et il demeurera donc détenu pendant le processus judiciaire.

Il reviendra en Cour le 24 septembre à Mont-Joli pour donner une orientation à son dossier. Coulombe a comparu une première fois le 9 août au palais de justice de Rimouski. Le procureur de la Couronne, Me Normand Morneau-Deschênes, s’est objecté à la remise en liberté de l’accusé. « L’enquête se poursuit. D’autres accusations pourraient s’ajouter », précise-t-il.

Les policiers de la Sûreté du Québec du poste de la MRC de la Mitis ont effectué le 8 août deux perquisitions dans un logement et un cabanon de la rue des Oblats à Mont-Joli. « Des vérifications sont effectuées à propos d’événements similaires survenus dans la région », indique la sergente de la SQ, Ann Mathieu.

« Plusieurs vols et introductions par effraction ont été commis dans des résidences ainsi que dans des cabanons dans les secteurs de Mont-Joli, de Sainte-Angèle-de-Mérici et ailleurs dans la région de la Mitis. Les suspects ciblent principalement des outils, de l’équipement électronique, des articles de sport et ainsi de suite lorsque l’endroit visé présente certaines négligences apparentes le rendant ainsi plus vulnérable », indiquait le porte-parole de la SQ, le sergent Claude Doiron, dans une mise en garde à la population faite à la mi-juillet.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média