Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

04 septembre 2019

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Quatre artistes lancent la nouvelle saison de Caravansérail

RENTRÉE CULTURELLE

L’un des instruments de la lutherie fantastique de Jean-François Laporte.

©Photo Facebook

L’un des instruments de la lutherie fantastique de Jean-François Laporte.

Un vernissage, le dévoilement d’une murale et un concert en collaboration avec Tour de Bras souligneront la rentrée culturelle d’automne du Centre d'artistes Caravansérail à Rimouski.

Dans un premier temps, le 5 septembre lors d’un 5 à 7, le public pourra rencontrer les artistes Guillaume Adjutor Provost, Cyndie Belhumeur, Ilana Pichon et Jean-François Laporte à l’occasion du lancement des activités de la prochaine saison. L’événement sera suivi d’un concert de Jean-François Laporte à 20 h, en collaboration avec Tour de bras.

« Sans ennui », la plus récente exposition de Guillaume Adjutor Provost réunit un corpus de sculptures lumineuses, une collection de dessins faits par Maurice Gagnon (1919-1944) pendant la Seconde Guerre mondiale, ainsi qu’une projection de l’œuvre vidéo « Zooter ».

L’œuvre d’art public de Cyndie Belhumeur et Ilana Pichon « Intersections », s’inspire du territoire rimouskois et du quartier Saint-Robert. De grands aplats colorés créent des ensembles dynamiques qui s’agencent à la devanture rouge et à l’allure oblongue du bâtiment. À ces formes s’ajoutent des motifs trouvés sur le web. Des détails géographiques et architecturaux sont tirés de Google Maps et d’une carte de la ville de Rimouski datant de 1946. « Intersections » montre le territoire rimouskois sous un angle inédit et s’ancre dans la communauté tout en associant les démarches singulières des deux artistes.

Et pour compléter cette soirée de rentrée, la compagnie de création, de production et de diffusion Tour de Bras qui œuvre dans le domaine des musiques d'improvisation, présentera « Utopies instrumentales », un projet de Jean-François Laporte et sa lutherie fantastique. Formé en génie civil avant de se tourner vers la composition et la fabrication d’instruments, Jean-François Laporte est l’un des créateurs canadiens les plus atypiques et son succès dépasse nos frontières. Propulsés par des compresseurs à air, ses instruments sont comme des créatures poétiques aux possibilités sonores très riches. Tour de Bras a invité quatre musiciens (Olivier D’Amours, Gueze, Robin Servant et Rémy Bélanger) à explorer deux instruments, l’Orgue de sirènes et la Table de Babel, et à créer de nouvelles œuvres dans le cadre du projet Utopies Instrumentales, qui se déplacera à Albertville, Matane, Rimouski et Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média