Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

06 septembre 2019

Réal-Jean Couture - redactionrimouski@lexismedia.ca

« Bathurst ne sera pas du tout cuit ! » - Serge Beausoleil

L'Océanic reçoit le Titan ce vendredi soir

Serge Beausoleil

©Sylvie Brisson - L'Avantage Rimouski

Serge Beausoleil espère de plus en plus des joueurs de l’Océanic, au fur et à mesure que le camp avance.

L’Océanic de Rimouski disputera vendredi soir à domicile son 5e match préparatoire du présent camp d’entraînement alors que le Titan de Bathurst sera le visiteur dès 19 h 30. Les deux équipes présenteront des alignements quasi complets, considérant que tous les clubs de la LHJMQ ont déposé leur alignement de début de saison.

:L’Océanic sera toutefois privé de trois joueurs présentement dans les camps pros, à savoir Cédric Paré avec les Jets de Winnipeg, Dmitry Zavgorodniy avec les Flames de Calgary et Colten Ellis avec les Blues de St Louis. À ce niveau, Jonathan Labrie, qui a aussi connu un bon camp, sera le gardien auxiliaire. Enfin, il y aura chez les 23 autres joueurs, quelques-uns qui seront retranchés en raison des règles fixant le maximum de joueurs pouvant occuper l’alignement.

Ce match sera débuté devant le filet par celui qui occupera le poste de gardien auxiliaire chez l’Océanic, cette saison, à savoir Raphaël Audet. « C’est presque l’équipe qui débutera la saison » fait remarquer Serge Beausoleil, tout en notant les absences mentionnées ci-haut. « Il manque donc trois gars très importants, y compris le possible meilleur gardien du circuit et Bathurst ne sera pas du tout cuit. Ce ne sera pas la même équipe de l’an dernier. »

Beausoleil indique que Bathurst a entré deux gars de grande qualité en défense avec Yan Aucoin et Jérémy Diotte. Il compte aussi sur Noah Delemont, un Européen (Suisse) qui est très très bon. Il y a des jeunes qui sont très bons aussi et l’attaque est de plus en plus explosive, avec un entraîneur en Mario Durocher qui est ferré pour diriger ce genre d’équipe là qui est très offensive et il y a Tristan Bérubé devant le filet. Ce sera une équipe très dure à battre et ce sert un bon test pour les jeunes de notre équipe qui seront de l’alignement. »

Il faut dire les Sylvain Couturier et André Lévesque notamment ont fait en sorte que cette équipe ne perde pas de temps chez ce qu’on appelle les clubs en construction. « Ils ont bien travaillé en allant chercher des 2000 (date de naissance) qui sont une denrée rare dans la ligue comme Anderson MacDonald à 6’02’’ et 203 livres notamment, et aussi des joueurs qui sont en 2e et même 3e chance et qui sont remplis de talents. Ce sera donc une équipe qui sera vraiment féroce demain (vendredi) à affronter. Il faudra être prêt ! »

Devant de tels constats, qu’attend Serge Beausoleil de ses joueurs ? « Je veux que l'on continue de progresser. J’ai vu de la progression. Dans les deux dernières semaines, j’ai beaucoup aimé comment on a travaillé. On n’a pas encore fait le tour du pâté de maisons, mais on avance et j’apprécie ça. On est à mettre tout le monde sur la même page en ce moment et ça prendra encore quelques semaines. Mais chaque fois qu’on met les lames sur la glace, chaque fois que nous sommes avec les joueurs, on progresse et c’est ce qui est intéressant de mentionner. »

S’il est acquis que ce serait bon pour le moral des troupes dans le vestiaire de connaître une première victoire dans les matchs préparatoires, Serge Beausoleil persiste et signe quant au fait que les pointages ne veulent pas dire grand-chose dans les camps d’entraînement, les attitudes et la progression étant prioritaires « En même temps, il faut contextuoriser les choses. Si on habille des alignements qui sont près de la vérité lors des matchs contre Québec et Victoriaville,  on aurait eu plus de chances de l’emporter. Je pense surtout qu’on peut jouer avec beaucoup plus d’intensité et d’application que dans le dernier match contre Victoriaville à la maison. Je l’ai moins aimé ce match-là. Pour les autres matchs, bien franchement, la fiche en ce moment ne m’importe pas. »

Maintenant que les alignements sont connus, il appartient aux joueurs de saisir les messages, d’appliquer un système qu’une douzaine d’entre eux apprennent et aux vétérans de jouer le rôle qu’ils ont à jouer chez une équipe qui a autant de vétérans que de jeunes joueurs à leurs premières expériences dans la LHJMQ. Et vendredi soir, le match se joue à la maison, un dernier match préparatoire local. Et la saison débutera 14 jours plus tard, à Baie-Comeau.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média