Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

06 septembre 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Chantal Pilon déjà active depuis deux mois

Candidate libérale

Chantal Pilon était de passage à la Brûlerie d'ici de Rimouski, vendredi matin.

Bien que la campagne électorale fédérale ne soit pas encore officiellement déclenchée, la candidate du parti libéral dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Chantal Pilon, est active depuis deux mois.

« J’ai commencé par vendre mon entreprise (G Communication) et ensuite je me suis mise à parcourir activement le territoire en juillet et en août. J’ai déjà eu 10 000 conversations. C’est un territoire immense de 40 municipalités et 85 personnes à rejoindre. J’ai assisté à plusieurs événements et fait beaucoup de porte-à-porte. Nous venons aussi de commencer nos appels », indique celle qui mentionne vouloir mettre en valeur les forces locales, les petits commerces et les petits événements.

« Nous avons un grand défi de distances, mais nous voulons connaître l’histoire des gens d’ici et la faire monter jusqu’à Ottawa. Ce qui est venu me chercher, c’est le désir du parti Libéral de soutenir la classe moyenne, ce qui représente la masse. C’est en donnant plus de moyens à ces personnes qu’on va faire rouler l’économie. Un des moyens déjà mis en place, c’est le soutien aux enfants qui touche 7 400 familles et 13 470 enfants dans notre circonscription qui reçoivent en moyenne 540 $ par mois », ajoute la candidate.

Chantal Pilon se mesure au député sortant Guy Caron du NPD ainsi qu’à Maxime Blanchette-Joncas (Bloc Québécois), Nancy Brassard-Fortin (Conservateur), Jocelyn Rioux (Vert) et Pierre Lacombe (PPC) ainsi qu’un candidat Rhinocéros entre Éric Normand et Lysane Picker-Paquin.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média