Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 septembre 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Un premier pas pour contrer le décrochage scolaire dans Rimouski-Neigette et La Mitis

TRANSITION HARMONIEUSE

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

La convention de collaboration entre professionnels et établissements doit permettre aux enfants et à leurs parents une transition positive vers l'école.

CONVENTION DE COLLABORATION. Plusieurs partenaires des MRC Rimouski-Neigette et La Mitis ont signé ce lundi matin, une convention de collaboration qui favorisera une entrée scolaire harmonieuse chez les tout-petits.

Ce protocole est un outil qui permet aux intervenants sur le terrain, de mieux connaitre les besoins des enfants, notamment de ceux qui sont en difficulté, avant même leur entrée en maternelle, que ce soit au préscolaire 4 ans ou en maternelle 5 ans. « Je pense qu’une transition harmonieuse est un premier pas pour contrer le décrochage scolaire. Cela fait plus de 10 ans, dans La Mitis, que nous travaillons à trouver des moyens pour une telle transition », indique la directrice générale de la Maison des familles de La Mitis, Élyse Morin.

L’agente de développement à la Commission scolaires des Phares, Marie Lemieux, explique que COSMOSSS Rimouski-Neigette et La Mitis travaillent à ce protocole avec les partenaires concernés depuis près d’un an et demi : « Depuis décembre, plusieurs actions sont déjà déployées, comme les visites d’enfants de quatre ans en classe de maternelle, des camps préparatoires, rencontres pour soutenir les parents ou rencontres entres directions d’école et de services de garde. »

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

La directrice de la Commission scolaire des Phares, MAdeleine Dugas, signant la convention, accompagnée de Marie Lemieux.

Du côté des services de garde, les intervenants peuvent notamment se charger d’accompagner les parents dans leurs démarches d’inscription à l’école. « Ces actions, touchant près de 800 enfants fréquentant différents milieux de garde et qui font leur entrée dans 26 écoles, commencent déjà à porter fruits, permettant à plusieurs de rencontrer leur futur milieu scolaire et aux directions d’écoles de planifier les ressources nécessaires pour répondre aux besoins spécifiques de certains enfants.

Cette signature officialise l’entente de partenariat entre 12 services de gardes des deux MRC, trois organismes communautaires famille des territoires, la Commission scolaire des Phares et le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent.

Du côté des services de garde, les intervenants peuvent notamment se charger d’accompagner les parents dans leurs démarches d’inscription à l’école. « Ces actions, touchant près de 800 enfants fréquentant différents milieux de garde et qui font leur entrée dans 26 écoles, commencent déjà à porter fruits, permettant à plusieurs de rencontrer leur futur milieu scolaire et aux directions d’écoles de planifier les ressources nécessaires pour répondre aux besoins spécifiques de certains enfants.

Cette signature officialise l’entente de partenariat entre 12 services de gardes des deux MRC, trois organismes communautaires famille des territoires, la Commission scolaire des Phares et le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent.

 

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Les différents partenaires réunis : Éric St-Laurent, directeur du programme en déficience intellectuelle, physique et TSA au CISSS Bas-Saint-Laurent, Élyse Morin, Annie-Suzanne Lavoie, directrice du CPE du Village du Bic, Madeleine Dugas et Marie Lemieux.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média