Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

10 septembre 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Le domaine funéraire est en constante évolution

Congrès des thanatologues en cours à Rimouski

Congrès thanatologue

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Le présodent de la Corporation des thanatologues du Québec, Jonathan Goyer, la présidente du comité organisateur de l'événement, Mylène Francoeur et le maire suppléant de Rimouski, Sébastien Bolduc.

Le domaine funéraire est en constante évolution et le congrès annuel de la Corporation des thanatologues du Québec qui a débuté ce mardi matin à l’Hôtel Rimouski en fait la démonstration, notamment avec un salon regroupant 40 exposants proposant des produits innovateurs.

« Nous avons un salon des exposants plein à craquer. Nous offrons les services les plus professionnels qui soient et nous avons élaboré un congrès répondant aux demandes en présentant plusieurs nouveautés. Avec la présence de 400 membres de notre corporation et la venue de plusieurs centaines de personnes lors de nos portes ouvertes au public, nous pouvons dire mission accomplie. Nous avons offert un rassemblement de qualité qui positionne le domaine funéraire vers l’avenir », indique la présidente du comité organisateur, Mylène Francoeur, vice-présidente et directrice administrative de l’entreprise funéraire HG Division.

Une nouvelle offre de formation

La formation de la main-d’œuvre est un besoin grandissant dans le domaine funéraire frappé par un manque à ce niveau. La Corporation profite du congrès pour annoncer le développement d’une nouvelle formation collégiale en thanatologie au Collège Notre-Dame-de-Foy, à Québec. Ce programme combinera une formation de services-conseils dans le domaine funéraire à une formation en thanatopraxie menant à un diplôme reconnu par le ministère de la Santé et Services sociaux.

La Corporation a également échangé avec ses membres sur deux enjeux majeurs, soit l’environnement et les technologies. « Il est évident que le domaine funéraire doit s’impliquer dans le développement durable et nous nous sommes associés à des institutions de renom pour développer un projet environnemental qui combinera également l’intégration des technologies », mentionne le président de la Corporation, Jonathan Goyer.

Un nouveau recueil pour soutenir les gens endeuillés a aussi été présenté. « Les activités ont débuté lundi avec un tournoi de golf au Club Bic. Des visites au Site historique maritime de la Pointe-au-Père et aux Jardins de Métis sont aussi au programme. Parmi les autres activités des congressistes, notons une formation sur des nouvelles techniques d’embaumement, sans oublier notre gala méritas annuel », précise la directrice générale de la Corporation des thanatologues du Québec, Annie St-Pierre.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média