Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 septembre 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Un Rimouskois développe une façon originale d’intéresser les jeunes à l’histoire

François Lafond a étudié au baccalauréat en histoire à l’Université du Québec à Rimouski avant de s’inscrire à un certificat en archivistique.

Le Rimouskois François Lafond, étudiant à la Maîtrise en histoire, a trouvé un moyen inusité afin d’intéresser les jeunes à l’histoire de façon ludique, en utilisant la plateforme de jeux vidéo Twitch.

À 29 ans, François Lafond est un passionné de jeux vidéo, auxquels il joue depuis l’âge de 5 ans. Il est aussi un passionné d’histoire et est parvenu à conjuguer ses deux passions, ainsi que son envie de partager ses connaissances d’historien, par l’entremise de la plateforme Twitch, une plateforme sociale où les abonnés et visiteurs du monde entier se rejoignent et qui peut être assimilée à la plateforme de diffusion en ligne Youtube. « J’ai commencé en créant ma chaîne l’année dernière, et c’est surprenant la rapidité avec laquelle elle a suscité l’intérêt. Aujourd’hui, j’ai entre 150 et 300 abonnés par mois, je suis suivi par 2 668 personnes, ce qui est une très bonne moyenne pour le Québec et pour une chaîne francophone. »

Il utilise le côté « gaming » de la plateforme afin de vulgariser l’histoire, s’adressant à des jeunes de 18 ans à 35 ans. Lors des parties de jeu, le « gamer » historien commente ses actions dans le jeu sur l’écran par l’entremise d’un mini studio, installé chez lui. « Par exemple, le jeu « Kingdom come : deliverance » est un jeu vidéo de rôle en monde ouvert qui se déroule au Royaume de Bohême au 15e siècle. Lors d’une séquence, Henri, le personnage principal, accompagne le seigneur pour son bain. Des gens m’ont écrit pendant la partie : « Au Moyen-âge, il ne devait pas y avoir beaucoup de gens qui se lavaient. » Ce qui m’a donné l’occasion d’expliquer qu’au contraire, c’était tout l’inverse lors de cette période, mais que cela a changé avec l’arrivée de la Renaissance. »

L’histoire décomplexée

François Lafond estime qu’il s’agit d’un excellent moyen de parler d’histoire de façon décomplexée et relaxe. « Cela entre en complémentarité avec la communauté d’historiens. Ça permet de diffuser les connaissances de façon ludique tout en respectant la rigueur historique. Évidemment, je ne suis pas un expert de toutes les périodes historiques, mais quand quelqu’un me pose des questions, je fais toujours des recherches. »

Et les commentaires positifs reçus de ses abonnés l’encouragent à poursuivre dans cette voie. Pour continuer à développer sa chaîne, et continuer à parler d’histoire, M. Lafond souhaite également exploiter davantage le côté social de Twitch, qui lui permet de réaliser des entrevues de fond filmées sur des sujets historiques avec des historiens.

 

Commentaires

10 septembre 2019

Pierre Loiselle

Tous les moyens sont bon pour atteindre ce but, félicitation et surtout.............n'arrêter pas.

11 septembre 2019

steeve

Chapeau et merci !

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média