Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

11 septembre 2019

Réal-Jean Couture - redactionrimouski@lexismedia.ca

Grand pas réalisé par Luka Verreault avec l’Océanic

Attaquant de Rimouski

Luka Verreault

©Photo L’Avantage : Sylvie Brisson

Luka Verreault, 17 ans de Rimouski, perce l’alignement. Joueur invité au camp de l’Océanic, il en a montré suffisamment pour gagner sa place.

Joueur invité au 25e camp d’entraînement de l’Océanic de Rimouski, l’attaquant Luka Verreault a réussi à percer l’alignement officiel et il est de ces 26 joueurs sur cet alignement, pour débuter la saison. À son premier camp avec l’équipe, le jeune homme originaire de Rimouski est toujours à prendre goût à cette décision des entraîneurs.

« Dans les premières minutes suivant cette annonce, je n’y croyais pas vraiment. Je ne savais pas comment réagir. Par la suite, j’ai eu le sourire pendant toute la journée. Je n’en reviens encore pas et je suis très heureux de faire partie de cette équipe » d’indiquer Luka Verreault, en mêlée de presse.

Et l’attaquant n’entre pas dans cette formation par la porte d’en arrière, considérant le temps de glace qui lui a été donné dans le match préparatoire de vendredi dernier contre le Titan de Bathurst, lui qui formait le trio avec Cole Cormier et Nathan Ouellet. Ayant obtenu des mots encourageants de Serge Beausoleil après le match, il indique avoir travaillé fort pour porter son chandail, et avoir l’occasion de continuer son travail.

Issu du U18, il est clair que la marche est haute pour entrer dans le junior majeur. « Je n’étais pas certain de participer avec l’Océanic, n’étant pas sur la liste de repêchage en juin dernier. Et en entrant ici, je n’avais pas tellement d’attente. Comme joueur invité, je ne me suis pas mis de stress et j’ai donné le meilleur de moi, ce qui a sorti au camp. »

Déjà, après le premier match préparatoire contre les Remparts de Québec, Luka Verreault manifestait un optimisme prudent, attitude qu’il a maintenue au fur et à mesure du camp. « C’est certain que je désirais faire partie de cette équipe que je regarde depuis que je suis tout jeune. Mais je ne savais pas ce qui allait arriver. Il y avait d’excellents joueurs au camp. J’ignorais les décisions à venir. »

C’est toute une expérience pour le jeune Luka Verreault, 17 ans, qui jouera ses parties locales devant les siens, famille et amis. Il reconnaît qu’au début, cela lui mettait un peu de pression que de voir familles et amis dans les gradins, « mais après une ou deux parties, j’étais correct pour faire face à la musique. C’est vraiment le fun de jouer chez nous, avec cette équipe que j’adorais depuis que j’étais haut comme ça. »

Et Luka Verreault, malgré ses 5’09,5’’ et 161 livres, ne se gêne pas pour administrer les mises en échec et sait répondre quand il en reçoit. « Il faut avoir du chien dans ce calibre-là. Il ne faut pas avoir peur de se faire frapper ou de donner des mises en échec. Je n’ai possiblement pas le gabarit vraiment pour donner de grosses mises en échec, mais ce n’est pas vraiment mon rôle. Sauf que j’essaie de ne pas reculer devant ça. »

Bien sûr que la matche est haute entre le calibre qui l’abritait la saison dernière et ce qu’il affronte cette année avec l’Océanic. « La marche est vraiment haute. Ce n’est pas le même style de jeu, pas la même rapidité. C’est vraiment plus rapide dans tous les aspects du jeu. »

Luka Verreault espère bien sûr être de l’alignement le 27 septembre, au premier match local de la saison, alors que sera retiré le chandail de Sidney Crosby. « C’est mon idole de jeunesse. Je n’y croyais quasiment pas, l’apprendre et que je pourrais être de l’alignement, que je peux lui adresser la parole, c’est très fort. »

Bien sûr qu’il ne sait pas encore s’il sera de l’alignement partant, « ce n’est pas de mon ressort. » Mais pariez votre plus belle chemise qu’il souhaitera être sur la glace pour ce match, devant des gradins remplis à capacité. « Je vais travailler fort jusque là pour être retenu et forcer Serge Beausoleil à me compter sur son alignement. »

 

Commentaires

11 septembre 2019

nicole garant

Bravo Luka,Bonne saison et que la chance accompagne ton talent,tu as un bel avenir devant toi ,Go Océanic Go......

11 septembre 2019

Yvan

Bravo et félicitations Luka tu n’as pas volé ta place avec l’équipe, j’étais un de ceux qui appréciaient ton travail. Bonne saison et beaucoup de matches tu le mérites !!!!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média