Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

11 septembre 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Les organismes communautaires du Bas-Saint-Laurent ont été entendus

CA CISSS

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Les organismes communautaires autonomes de la région avaient réclamé un rehaussement de leur financement à la mission le 13 mars dernier, lors de la séance publique du CA du Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent du BSL. Au micro : la coordonnatrice de la TROC, Émilie St-Pierre.

La Table régionale de concertation des organismes communautaires (TROC) du Bas-Saint-Laurent se réjouit de l’annonce du gouvernement d’octroyer 1,3 M$ supplémentaire pour la mission des 119 organismes du territoire.

La coordonnatrice de la TROC, Émilie Saint-Pierre, se réjouit de cette reconnaissance financière octroyée directement à la mission des 119 organismes en santé et services sociaux du Bas-Saint-Laurent : « On sent qu’on est écoutés et entendus. On espère que c’est le début d’une belle lancée, et on continue notre travail. Cette aide financière ne s’accompagne pas d’exigences. Donc chaque organisme va pouvoir déterminer de façon autonome où il a besoin de placer cet argent, si c’est pour faire passer un emploi à temps partiel à un temps plein pour assurer la stabilité de l’organisme, ou pour une rénovation d’un bâtiment, ou encore pour des activités. »

La coordonnatrice ajoute que le montant de l’aide annoncée hier par la ministre responsable de la région, Marie-Eve Proulx, en conférence de presse est pratiquement le double de l’aide financière consentie en 2018-2019. « Cela fait trois ans que cela va en s’améliorant. En 2017-2018, on avait reçu 361 700 $, en 2018-2019, 657 900 $, pour 2019-2020, c’est 1,3 M$ sur les 35 M$ octroyés pour le Québec au complet. Avant, on n’avait rien eu pendant plusieurs années, sauf une indexation. Ça fait du bien. »

Mme St-Pierre s’attend à ce que cette bonification soit ajoutée au versement de janvier du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC). « Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent va créer un scénario de répartition et nous allons tenir une assemblée de consultation avec nos membres en octobre, durant laquelle on prendra leurs recommandations, mais on avait déjà négocié un cadre de référence qui balise cette répartition en 2014. »

La TROC, interlocuteur privilégié auprès du Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent, qui sera chargé de répartir l’aide financière selon un cadre de référence, souligne les bonnes relations qu’elle entretient avec le CISSS. Le 13 mars dernier, les organismes communautaires en santé et services sociaux de la région du Bas-Saint-Laurent réclamaient un rehaussement de leur subvention au fonctionnement, cruciale pour la poursuite de leurs opérations, lors du CA du CISSS BSL, lui passant symboliquement la « puck » lors d’une mise en scène humoristique.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média