Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

11 septembre 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Une consommation d’alcool modérée pour les Bas-Laurentiens

Sondage CROP commandé par Éduc'alcool

©Photo Depositphotos.com – Wavebreakmedia

La consommation d’alcool des Bas-Laurentiens se situe sous la moyenne québécoise, selon le sondage CROP commandé par Éduc’alcool.

Les résidents du Bas-Saint-Laurent respectent davantage les limites de consommation d’alcool recommandées que la moyenne des Québécois, selon un sondage commandé par l’organisme Éduc’alcool dont les résultats sont dévoilés aujourd'hui.

L’enquête, réalisée au cours des derniers mois par la firme CROP, révèle que les Bas-Laurentiens considèrent que leur consommation a peu d’impact sur leur santé et leur vie sociale. Les données régionales recueillies auprès de 357 répondants indiquent que 86 % d’entre eux ont consommé de l’alcool au cours des 12 derniers mois. Parmi les personnes sondées, 30 % affirment en effet avoir consommé au-delà des limites recommandées (plus de trois consommations pour les femmes et quatre pour les hommes) une fois par mois ou plus au cours de la dernière année, ce qui est moins élevé que la moyenne québécoise (34 %). La proportion de personnes ayant consommé au moins une fois de manière excessive dans la dernière année est aussi moins élevée dans la région (52 %) que dans tout le Québec (55 %).

Conduite avec capacités affaiblies

Une ombre au tableau concerne la conduite avec les capacités affaiblies. Le sondage révèle que 9 % des répondants avouent avoir conduit un véhicule après avoir consommé de l’alcool (8 % au Québec). Les Bas-Laurentiens sont aussi plus nombreux à considérer probable de se faire intercepter dans un barrage policier (54 %, contre 48 % au Québec). «Le bilan est donc encore perfectible, et c’est pourquoi nous continuerons notre travail de sensibilisation et d’éducation dans la région », observe le directeur général d’Éduc’alcool, Hubert Sacy.

L’enquête a aussi mesuré pour la première fois l’usage du cannabis combiné à la consommation d’alcool. Les Bas-Laurentiens sont de moins grands consommateurs de cannabis que la moyenne québécoise (12 % contre 18 % au Québec). Une proportion de 21 % de ces consommateurs mélangent alcool et cannabis toujours ou souvent, ce qui demeure mesure à la moyenne québécoise établie à 24 %. Le dernier sondage d’Éduc’alcool en matière de consommation remontait à 2017.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média