Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales

Retour

12 septembre 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Kristina Michaud prône un développement en harmonie avec l’environnement

Kristina Michaud

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

La candidate du Bloc québécois dans Avignon – La Mitis – Matane – Matapédia, Kristina Michaud.

La candidate du Bloc québécois dans Avignon – La Mitis – Matane – Matapédia, Kristina Michaud, a lancé sa campagne électorale jeudi à Mont-Joli en identifiant ses premières priorités.

Le lancement s’est déroulé en présence du député provincial Pascal Bérubé et de l’ex-mairesse de Mont-Joli et ex-députée, Danielle Doyer. Au cours des prochaines semaines, la candidate bloquiste entend articuler sa campagne autour de cinq axes, soit le développement régional, la création d’emplois, l’environnement, les services à la population et la politique inclusive et participative.

« Je crois qu’en termes de création de richesse en ce moment, il est impératif d’allier le développement économique avec la transition énergétique et l’environnement. Je mets cela de l’avant. J’ai l’avantage de venir de la région. Je connais les gens. Pour représenter leur voix à Ottawa, c’est la meilleure chose que je peux avoir », indique Kristina Michaud.

La bloquiste se dit déterminée à relever deux défis de taille dans la présente campagne : parcourir une circonscription de grande superficie et contrer le cynisme de la population envers la politique. « Je pense être un exemple qui peut montrer que la politique peut être le fun. On peut être jeune et faire les choses différemment », explique la candidate de 26 ans.

Mme Michaud souhaite ravir la circonscription au libéral Rémi Massé. Selon elle, le fait de se présenter pour un parti qui espère gagner des sièges dans l’opposition ne constitue pas un désavantage pour elle, alors que les citoyens Avignon – La Mitis – Matane – Matapédia comptaient sur un député au gouvernement au cours des quatre dernières années.

« Je crois en la pertinence de l’opposition à Ottawa. Avec la balance du pouvoir, on est là en chien de garde pour s’assurer que rien ne passe sans l’accord du Québec. C’est exactement l’objectif du Bloc à Ottawa. Oui, du côté du pouvoir c’est un argument qui est utilisé. Je n’y crois heureusement pas. Je crois qu’on peut avoir des gains en étant dans l’opposition. »

Commentaires

14 septembre 2019

Gaétan Morissette

Mario Dumont dans le journal de Québec en ce samedi le 14-09-2019,Yves-François Blanchet ne suffit pas à ramener les Québeçois vers ce parti que les Québéçois a largué depuis 2011.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média