Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

17 septembre 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Rimouski planche sur un nouveau plan de transport collectif

Citébus

©Archives - L'Avantage Rimouski

Rimouski souhaite répondre au mieux aux attentes des citoyens du territoire en matière de transport collectif.

La Ville de Rimouski entame une démarche de refonte de son système de transport collectif, visant à améliorer l’utilisation du transport collectif sur son territoire.

Le Conseil municipal de Rimouski a adopté lundi soir, lors de la séance publique, une résolution visant à demander une subvention au ministère des Transports pour réaliser une première étape dans ce cheminement, une évaluation des besoins. « On demande une subvention pour nous aider à financer une démarche qui va nous couter près de 100 000 $. On s’attend à recevoir une subvention équivalente à 49 830 $, ce qui représente une dépense directe d’un peu moins de 51 000 $ pour la ville. C’est un long processus, mais on veut s’assurer qu’on met en place toutes les conditions gagnantes pour avoir un service qui répond aux besoins des citoyens, à l’intérieur de notre capacité de payer », explique le maire de Rimouski, Marc Parent.

Consultations

Il ajoute qu’au minimum, quatre consultations publiques auront lieu en 2020, réparties dans différents secteurs de la ville, Bic, Pointe-au-Père, Sainte-Blandine, et le centre-ville de Rimouski : « Il va également y avoir des sondages auprès des détenteurs de cartes de transport collectif, aussi auprès des personnes qui n’utilisent pas le transport en commun pour comprendre ce qui pourrait les motiver à le faire. »

Publicité

Défiler pour continuer

M. Parent explique que tout devra être prêt pour le prochain appel d’offres qui verra le nouveau service entrer en vigueur, le 1er septembre 2021. « Il y a eu des propositions pour faire en sorte que des circuits plus linéaires soient potentiellement plus accessibles et efficaces, on veut évaluer tout ça pour le prochain appel d’offres.» 

Remise en question historique

La démarche est sans précédent dans l’historique du transport collectif à Rimouski. « Dans le passé il y a eu des firmes embauchées pour faire certaines recommandations, mais cette approche est plus exhaustive que tout ce qui a été fait dans le passé.», affirme le maire.

M. Parent précise qu’il s’agit en effet d’une remise en question complète des pratiques actuelles, visant à rendre le service plus intéressant : « Dans les semaines qui ont suivi ma nomination en tant que maire, j’ai fait les trois circuits d’autobus, c’est extrêmement long de faire le tour de la ville en serpentins. »

Transport en commun gratuit

En parallèle, le conseil municipal a résolu d'instaurer la gratuité du transport collectif le 27 septembre cette année, pour la Journée mondiale pour le climat, à l’occasion de laquelle une grande marche est organisée à Rimouski. « Le transport collectif est beaucoup moins dommageable que l’utilisation de la voiture, surtout en solo. On pense que c’est un message important. Historiquement, on le faisait une fois par année, le 22 septembre. Cette année, ça donnait un dimanche, et le transport collectif est moins utilisé le dimanche. De plus, c’est une demande qui nous a été formulée par le comité organisateur de la marche. On a jugé à propos d’instaurer la gratuité le 27 septembre. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média