Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 septembre 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Autoroute 20 : Mont-Joli salue l’intention du premier ministre

Réintégration au Programme québécois des infrastructures

Autoroute 20 Rimouski

©Archives - L'Avantage Rimouski

Le premier ministre François Legault a indiqué, le 13 septembre, que son gouvernement avait l’intention de réintégrer le projet de parachèvement de l’autoroute 20 entre Rimouski et Notre-Dame-des-Neiges au Programme québécois des infrastructures.

La Ville de Mont-Joli salue l’intention du premier ministre du Québec, François Legault, de réintégrer le projet de parachèvement de l’autoroute 20 entre Rimouski et Notre-Dame-des-Neiges au Programme québécois des infrastructures (PQI).

Pour le maire de Mont-Joli, Martin Soucy, ces propos du premier ministre constituent une bonne nouvelle pour la région. Il espère toutefois obtenir des réponses aux questions toujours en suspens. « On est très heureux. Par contre, on espère que l’échéancier du projet sera connu rapidement. C’est beau de dire qu’il s’agit d’une priorité, mais si le dossier devait aboutir dans 20 ans, ce serait inacceptable. C’est un projet qu’on espère depuis plus de 40 ans », insiste Martin Soucy.

Les élus de Mont-Joli se sont déjà positionnés en faveur du prolongement de ce tronçon, au même titre que plusieurs autres élus du Bas-Saint-Laurent. Dans une résolution adoptée unanimement en mars 2018, le conseil municipal mont-jolien faisait notamment valoir que le non-parachèvement de ce tronçon comporte des impacts négatifs importants sur la fluidité du transport des personnes et des marchandises en matière de développement économique.

« Économiquement, c’est vital. Pour développer des régions, on a besoin d’un réseau routier qui répond aux normes. Présentement, on a seulement la route 132 et à la moindre tempête ou au moindre accident, il n’y a pas d’alternative pour les camions lourds », souligne M. Soucy.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média