Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

19 septembre 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

25 artistes en performance collective à travers 32 fenêtres à Rimouski

LA MAISON QUI NOUS HABITE

À la tombée de la nuit, le 21 septembre, plus de 25 artistes de la région offriront en simultanés performances, installations, art vidéo et art sonore à travers les nombreuses fenêtres du 177-179 rue Sainte-Marie à Rimouski.

©Gracieuseté

La maison qui nous habite/Nouvelle génération est une initiative de Josée Desjardins et Marja Murray.

À la tombée de la nuit samedi, près de 25 artistes de la région offriront simultanément des performances, installations, de l’art vidéo et sonore à travers les 32 fenêtres du 177-179 rue Sainte-Marie à Rimouski, de 20 h à 21 h.

La maison qui nous habite/Nouvelle génération est une invitation à expérimenter et à offrir à la population une performance collective à domicile. Le public pourra déambuler de façon inusitée autour des nombreuses fenêtres de cette grande maison afin d’y contempler les performances des artistes Élise Argouarc’h, Stéphanie Beaudoin, Alice Bergeron, Clarisse Bériault, Isabelle Blouin-Gagné et son fils Éloi Rousseau, Olivier D’Amours, Josée Desjardins, Amélie Desrochers, Laurence-Alex Falquet, Fernande Forest, Nadia Gagné, Aurélie Gill-Couture, Emmanuel Guy, Jean Humpich, Marc Lepage, Jean-Maxime Lévesque, Stacy Mauve, Marie-Pier Morin, Marja Murray, Steve Pirot, Alexandre Robichaud, Rémy Vaillancourt, Suzanne Valotaire et le retour de la famille Sioui.

« Les artistes présents se sont réunis autour de la proposition suivante : La maison, notre maison. Ce lieu que l’on habite, dans lequel s’invite, se glisse et se creuse le quotidien, le tout petit quotidien, celui qui nous embaume, nous endort, nous chuchote la marche à suivre et nous ficelle à notre insu. Il est bien réglé, mesuré, parfaitement calibré, pour que rien ne dépasse, pour que rien ne se décloue. Mais il a fait une erreur. Celle d’oublier que l’équilibre est un concept mouvant qui n’échappe à aucune loi. Le petit quotidien... il est sur le point de basculer. Va-t-il s’éteindre ? Se maintenir ? Déjanter ? Se magnifier ? Impossible à prédire... Curieuses »

L’accès est gratuit. Le rendez-vous est donné à 19 h 45 dans le grand stationnement du 177-179, rue Sainte-Marie. En cas de forte pluie, l’événement sera annulé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média