Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales

Retour

24 septembre 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Kristina Michaud réclame une amélioration des programmes sociaux

Kristina Michaud

©Gracieuseté

La candidate du Bloc québécois dans Avignon – La Mitis – Matane – Matapédia, Kristina Michaud.

La candidate du Bloc québécois dans Avignon – La Mitis – Matane – Matapédia, Kristina Michaud, souhaite la mise à niveau des programmes fédéraux tels que le Supplément de revenu garanti (SRG) et l’assurance-emploi.

Mme Michaud estime que ces programmes sont rigides et qu’il y a possibilité d’assouplir l’accès à ceux-ci. Elle propose de bonifier les prestations du SRG de façon graduelle, de sorte que les aînés qui le désirent puissent demeurer ou retourner sur le marché du travail sans être pénalisés financièrement. Pour ceux et celles qui sont déjà bien installés à la retraite, la candidate juge que la bonification est nécessaire à leur autonomie, notamment en ce qui concerne l’accès au logement et aux services de santé.

Kristina Michaud propose aussi un examen complet du régime d’assurance-emploi et une véritable réforme afin de combler le trou noir qui défavorise les travailleurs saisonniers, les femmes et les jeunes. Elle déplore que le programme actuel d’assurance-emploi ne couvre qu’une partie de la période de chômage saisonnier et qu’il est à la merci de la situation d’emploi de la région qui définit le nombre d’heures assurables requises pour avoir droit aux prestations.

« Le programme de l’assurance-emploi, comme plusieurs autres programmes fédéraux, doit retrouver sa fonction première, soit celle de protéger les travailleurs en leur assurant une sécurité économique entre deux emplois. Je constate malheureusement que les services à la population ne sont pas adaptés à la situation de bien des Québécois et Québécoises, notamment ceux et celles qui évoluent dans des contextes ruraux et saisonniers comme dans Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia. C’est pourquoi je propose de m’attaquer à cette problématique, pour que les programmes fédéraux soient mieux adaptés aux réalités des régions et à la nature du travail qui y est effectué », indique la candidate bloquiste.

Kristina Michaud rappelle que le gouvernement de libéral s’était engagé en 2015 à revoir l’ensemble du modèle d’assurance-emploi qui couvre une proportion que 40 % des chômeurs. L’enjeu du trou noir avait d’ailleurs été réglé pour 12 régions en 2016, mais le Québec n’en faisait pas partie. Elle ajoute que le député sortant Rémi Massé admettait à l’époque que l’enjeu du trou noir demeurait une problématique.
 

Commentaires

24 septembre 2019

Gaétan Morissette

Cela va venir avec la CAQ car il save tout cela

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média