Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 janvier 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Préparer le centre-ville pour 2020

Centre-ville rimouski

©Archives - L'Avantage Rimouski

La mise en valeur du centre-ville est dans les cartons de la Ville depuis près de deux ans.

Cette nouvelle année verra prendre forme les projets de redynamisation du centre-ville à Rimouski.

La mise en valeur du centre-ville rimouskois a été identifiée comme une priorité depuis près de deux ans par le Conseil municipal : « En 2017, on a créé un comité de travail pour réfléchir à un concept de mise en valeur du centre-ville. Des sommes sont prévues au budget 2019 pour travailler à des plans et une évaluation des coûts pour des actions concrètes en 2020 », explique le maire de Rimouski, Marc Parent.

Il ajoute que l’idée sous-jacente au projet est de repenser les rues pour qu’elles soient contemporaines : « On pense, entre autres, à l’élimination des trottoirs, on veut avoir des rues adaptables en fonction des saisons, des événements, par exemple, si l’on veut fermer la rue pour une période. Le concept passe aussi par un nouveau mobilier urbain qui donne plus d’espace pour relaxer, de la végétation, un changement d’éclairage plus respectueux de la pollution lumineuse, des rappels du fleuve et des montagnes dans la rue. »

Le maire précise toutefois que la réflexion entourant la place des Anciens combattants n’a pas encore abouti : « Il nous reste à faire ça, voir comment on rattache ensemble les deux solitudes, la rue Saint-Germain Est et Ouest. Ça passe par le Musée régional, la Cathédrale, l’Institut maritime du Québec (IMQ), avec lequel on a déjà discuté et qui est intéressé à mettre en valeur son terrain à l’avant. »

Grande Place

Le maire a bon espoir de voir l’ancien centre commercial de la Grande Place détruit et remplacé par un projet structurant cette année : « Si on réussit à en venir à une entente avec l’association des propriétaires riverains, le syndicat des copropriétaires de Place St-Laurent, 2019 sera l’année de la Grande Place. Réseau Sélection a un projet et est prêt à aller de l’avant au printemps. »

M. Parent ajoute que la Ville de Rimouski a des obligations envers les propriétaires riverains en termes de stationnement dans ce secteur : « On ne veut plus se retrouver dans la situation actuelle ou ce sont les voitures qui ont la plus belle vue sur le fleuve. Les concepts proposés à l’automne incluent un stationnement de 655 places, sous terrain et étagé mais dissimulé, ce qui coûterait plusieurs millions de $ à la Ville. Le projet de Réseau Sélection générera des montants importants en matière de taxes foncières. Cet argent pourra être utilisé pour payer notre part. C’est notre stratégie de financement. »

En retard

La Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette (CCIRN) estime que l’échéancier pour la mise en valeur du centre-ville est trop tardif : « On est à minuit moins une. Ça fait deux ans qu’on siège sur des comités, là on est rendu à des actions, 2020, on est en retard, par exemple sur les parcomètres, le stationnement », affirme la présidente, Catherine Lavoie.

Elle estime aussi que le dossier de la Grande Place doit se régler : « Il faut que tout le monde soit d’accord avec le projet. Ce genre de promoteur n’attendra pas longtemps. Si on attend trop on va le perdre, et ensuite il faudra sans doute attendre plusieurs années avant un autre projet. »

La directrice ajoute que les projets présentés à l’automne enjoliveraient le centre-ville : « Il y a des droits de vue à respecter, mais il y aurait du stationnement. Dans les plans qu’on a vus, il y a des accès au fleuve intéressants, ce qu’on n’exploite pas du tout historiquement puisque l’urbanisme riverain était construit pour se protéger du vent venant du fleuve. Aujourd’hui, le fleuve est devenu un attrait touristique. Aussi, l’option de la partie piétonnière permanente, le développement domiciliaire amènerait des gens qui n’ont pas de véhicule et qui peuvent faire du commerce de proximité. Ça pourrait compenser pour la Cité des achats qui se développe autrement qui va chercher une autre clientèle. »

Commentaires

10 janvier 2019

luc leblanc

Maudit que c'est long votre affaire à la ville. Sortez vos pelles et piques et commencé ! Vous attendez quoi. Votre administration est trop lourde et c'est un bel exemple. Ça explique pourquoi la ville est si peu développée et surtout si peu industrialiser. Vous faites peur aux gens. À ceux qui ont de l'argent et des projets à réaliser. C'est les mêmes qui paient en bout ligne vos gros salaires et vos grosses conventions syndicales.

11 janvier 2019

pascal v.

Laissez- moi rire ! Vous êtes assez désorganisé à la ville que nous avons le temps de mourir avant de voir un seul édifice prendre forme. En rappel. Nous attendons encore l'aménagement de l'ancienne place des anciens combattants et qui le rappel a été démantelé afin de laisser place à une immense place publique avec stationnements souterrains. Haha haha nous attendons encore Tout comme les stationnements étagés que nous parlons et je pense depuis plus de vingt ans. Vous imaginez plus de vingt ans.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média