Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 janvier 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Reconnaissance importante pour des travaux de recherches de l’UQAR en Argentine

Coriolis II

©Gracieuseté - UQAR

Les travaux reconnus ont été effectués lors d’une mission scientifique du 31 janvier au 4 mars 2014 à bord du Coriolis II.

Une mission scientifique réalisée en Argentine par l’Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et ses partenaires argentins fait l’objet d’un numéro spécial de la revue internationale « Oceanography ».

Il s’agit d’une reconnaissance importante pour ces travaux de recherche, effectués lors d’une mission scientifique du 31 janvier au 4 mars 2014 à bord du Coriolis II visant à étudier l’écosystème et la géologie marine du golfe San Jorge en Patagonie et de la région côtière de la province de Chubut. « Les scientifiques de l’UQAR-ISMER et leurs collègues argentins du Conseil National de la Recherche Scientifique et Technique (CONICET) et des universités avec lesquelles l'UQAR-ISMER a signé des accords, soit les Universités de Buenos Aires, La Plata et San Juan Bosco, ont récolté des données scientifiques pour apporter un éclairage scientifique sur cet écosystème marin complexe au gouvernement argentin avant l’exploitation des hydrocarbures extracôtiers dans une perspective de développement responsable », explique le professeur et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en géologie marine, Guillaume St-Onge.

Une quarantaine de chercheurs de l’UQAR-ISMER, de l’Université Laval, de l’Institut Maurice-Lamontagne ainsi que de l’Argentine ont pris part à la mission ou aux analyses subséquentes. « Cette mission est un modèle de collaboration internationale. En plus de bonifier les liens entre l’UQAR, le Québec et l’Argentine, elle a permis à beaucoup d’étudiantes et d’étudiants argentins de se former à l’ISMER », observe le professeur Ferreyra. En effet, 16 bourses ont été accordées à des étudiants et chercheurs argentins pour réaliser ou parfaire leur formation à l’UQAR-ISMER.

En tout, 15 articles scientifiques écrits par des chercheurs de l’ISMER et leurs collègues de l’Argentine sont publiés dans le dernier numéro de la revue spécialisée en sciences de la mer réputée pour sa rigueur et ses articles illustrés. « Cette publication est une belle vitrine pour les résultats de recherche obtenus lors de cette mission d’envergure. En lisant ce numéro, on constate à quel point l’UQAR-ISMER fait preuve de leadership en océanographie sur la scène internationale, tant sur le plan de la recherche que de la formation », indique la directrice, Ariane Plourde.

Il est possible de consulter les articles publiés dans le numéro spécial sur la mission en Argentine sur le site Web d’Oceanography. Le numéro spécial sur la mission en Argentine est coédité par le professeur et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en géologie marine, Guillaume St-Onge, de l’Institut des sciences de la mer de Rimouski (UQAR-ISMER), et Gustavo Ferreyra, professeur associé de l’UQAR-ISMER et directeur du Centre Austral des Recherches Scientifiques (CADIC-CONICET), qui étaient tous deux chefs de la mission. 

 

Commentaires

11 janvier 2019

Mathieu Martin

Bravo à toute l'équipe de l'ISMER ! Je suis fier de sa participation à ce projet d'envergure internationale, qui promeut notamment l'UQAR et le Bas-Saint-Laurent. Nous avons une université de pointe en océanographie. Continuons !

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média