Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 janvier 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Rimouski est sans contrat de ramonage depuis le 31 décembre

Ramoneur

©Depositphotos.com

Depuis le 31 décembre, la Ville de Rimouski est sans contrat de ramonage. Le maire, Marc Parent, explique que la Ville est en train d’analyser ses options.

Après deux appels d’offres non concluants lancés, dont le dernier en date a pris fin le 10 décembre, aucune soumission n’a été reçue par la Ville. M. Parent précise que cette situation n’a pas d’impact à court terme puisque les opérations de ramonage débutent au printemps.

« On a deux options, soit retourner en appel d’offres, soit faire comme la très grande majorité des villes du Québec et que cette responsabilité soit déléguée aux citoyens en modifiant les règlements obligeant à procéder au ramonage de leur cheminée au minimum une fois par an. »

M. Parent indique toutefois qu’il souhaite ardemment que la première option s’applique, et ce,  pour deux raisons : « Si le ramonage se fait individuellement, le prix demandé sera plus élevé par foyer. Et si arrive un incendie, c’est une catastrophe pour une famille et il est important pour l’assureur de savoir s’il y a eu négligence, qui va demander une preuve de ramonage. Mais la preuve peut avoir brûlé, à la Ville, nous avons toutes les coordonnées et l’assurance que toutes les cheminées sont ramonées. Ça enlève une pression énorme au citoyen, je trouve que c’est important. »

Il ajoute que comme l’information a circulé dans les médias récemment, plusieurs entrepreneurs ont communiqué avec la Ville, demandant des renseignements additionnels : « Ça a suscité de l’intérêt, on pourrait décider de leur demander de faire des soumissions. Si le Conseil municipal décide d’aller par appel d’offres, ça va se faire dans les prochaines semaines. »

La Ville précise que le dernier contrat de ramonage a été octroyé à Cheminée BSL, pour une durée de trois ans, de 2016 à 2018, et à un montant de 669 849,10 $. La Ville de Rimouski compte 9 000 cheminées résidentielles.

Commentaires

10 janvier 2019

Benoit Fortin

Moi je suis preneur que la ville soit maître d'oeuvre,, La recherche d'un ramoneur individuellement nous demanderas beaucoup d'énergie sans avoir de contrôle sur la qualité, et a quel prix

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média