Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

11 janvier 2019

Réal-Jean Couture - rjcouture2018@gmail.com

3e victoire de l’Océanic 4-1 sur Sherbrooke

Colten Ellis

©Océanic - FolioPhoto

Le gardien de l'Océanic, Colten Ellis, n'a pas volé la première étoile qui lui a été décernée.

L’Océanic de Rimouski a eu à disputer un 2e match local sous le signe de la vitesse et des mises en échec, mais a su s’imposer aux moments opportuns pour finalement l’emporter 4-1 sur le Phoenix de Sherbrooke. C’était une 3e victoire de suite de suite de l’Océanic sur cet adversaire qui a vendu chèrement sa peau.

Colten Ellis a été de loin, la principale vedette de la soirée et il n’a pas volé sa première étoile, loin de là, s’imposant à plus d’une reprise devant des chances évidentes de marquer des visiteurs. Menant 2-0 après 40 minutes de jeu, Jeffrey Durocher a fait dévier un bon lancer de Radim Salda à 2:10 de la 3e pour donner les devants 3-0 aux locaux.

Il a fallu une pénalité à l’Océanic, permettant aux visiteurs de retirer leur gardien avec près de 4 minutes à jouer pour leur permettre finalement de marquer, le 18e de Samuel Poulin. Sherbrooke a retourné son gardien avant de le retirer à nouveau et Anthony Gagnon, qui a raté des buts ouverts à quelques reprises, n’a pas manqué sa chance pour le but qui fermait les livres, son 10e de la saison, avec 50 secondes à jouer. Carson MacKinnon, qui a participé au 14e de Durocher, a aussi une passe sur le dernier but du match.

L’Océanic a 44 tirs contre 26 pour les visiteurs dans un match partagé 18-18 dans les mises en échec. L’Océanic a eu le dessus 36-26 dans les mises en jeu. Pour l’Océanic, c’est une 4e victoire de suite à la maison, et il aura l’occasion de tenter de prolonger cette série samedi après-midi à 16 h alors que les Tigres de Victoriaville seront les visiteurs, eux qui ont perdu 2-1 à Québec ce vendredi soir. Un autre match où l’Océanic devra jouer son match A, contre un adversaire qui ne donne rien à ses adversaires. Après deux solides performances de Colten Ellis devant le filet, Tristan Bérubé disputera le match de samedi contre les Tigres.

BEAUCOUP DE POINTS POSITIFS

« Beaucoup de vitesse du côté de Sherbrooke. Je pense que le pointage n’indique pas l’allure de la rencontre. Colten Ellis a été totalement dominant ce soir, étincelant en première période. On leur a donné 14 chances de marquer dans les deux premières périodes, des fois, on ne donne pas ça dans un match. Et il n’a alloué aucun but et nous avons su profiter de quelques chances aussi. »

Le Nic en chef était satisfait du résultat du match et du travail des siens. « J’ai aimé beaucoup de joueurs ce soir. Durocher a réellement été très bon, Joly aurait pu marquer et préparer 4 ou 5 buts aussi. On voit que ça s’en vient de ce côté-là. Salda à la défense a bien joué, D’Astous aussi. Il y a des gars comme ça qui en ont donné énormément et c'est intéressant de voir ça. »

C’est l’équipe qu’on s’attend de voir d’ici la fin de la saison ? « L’apport vient de plusieurs niveaux et ça, c’est vraiment très intéressant quand on peut avoir l’apport de tout le monde comme ça. » Et si mercredi contre les Voltigeurs, on parlait d’un match pour hommes, il en fut autant ce soir, sinon encore plus physique. « C’est encore un match physique et on ne rebute pas à ce style-là. On a bien fait aussi en désavantage numérique. On a été un peu malchanceux sur le but à 6 contre 4. Mais dans l’ensemble, je dirais que c’est très satisfaisant. »

Bien sûr que l’Océanic doit tourner la page rapidement, considérant le match de samedi contre Victoriaville. « Les Tigres jouaient ce soir à Québec. C’est une équipe qu’il faut respecter et il faut être prêt à jouer un fort match. On se reposera dimanche ensuite. C’est un autre beau défi auquel on fait face. » De Colten Ellis qui vient de coller deux superbes performances contre Drummondville et Sherbrooke, « c’est le meilleur gardien de son âge dans la ligue, selon moi. C’est tout un athlète qui est le fun à diriger aussi. Demain (samedi), on verra Tristan Bérubé qui va jouer un fort match lui aussi. » Est-ce que la solide performance de Colten dans les deux derniers matchs mettra de la pression sur Tristan ? « Il est le partenaire de Colten. Il n’est pas son adversaire. C’est un gars qui est capable de garder les buts. Il l’a montré ici contre nous et va le montrer ici pour nous, maintenant. J’ai bien confiance en lui pour demain. »

SOLIDE PREMIÈRE PÉRIODE

On pourra parler d'une solide 1re période de la part des deux équipes, sauf pour 4 ou 5 dernières minutes où Rimouski a assis son autorité, sans pour cela sortir l'adversaire du match, le gardien Lund-Cornish volant le spectacle à quelques reprises, même dans une séquence où il a perdu une jambière. Du jamais vu. L'Océanic a bénéficié d'au moins deux attaques à 2 contre 1, mais sans succès, Anthony Gagnon – avec Joly – ratant son lancer et Carson MacKinnon avec Joly aussi, mais le tir est arrêté. Il y a aussi cette attaque où Joly et Gagnon ont tour à tour défié le gardien, mais sans succès.

Sherbrooke affiche un solide échec avant, tant en avantage numérique qu'en désavantage numérique, forçant Colten Ellis à quelques gros arrêts. Finalement, Alexis Lafrenière marque son 19e de la saison avec 0,01,4 seconde à faire, aidé de Jimmy Huntington et Jordan Lepage. Le but est sanctionné par l'officiel vidéo, compte tenu que la lumière verte de fin de la période s'est allumée. Une bonne première donc dominée par l'attaque et les deux gardiens, sans oublier le nombre important de tirs des deux côtés qui ont raté les filets. C'est donc 1-0 Rimouski qui domine 19-9 dans les lancers.

COLTEN ELLIS LAISSE SA MARQUE

Les visiteurs ont voulu donner le ton au début de la 2e période, obligeant Colten Ellis à y aller de ses meilleurs arrêts. Pour le récompenser, Jeffrey Durocher a doublé l'avance des locaux avec son 13e de la saison, aidé de Cédric Paré de Dmitry Zavgorodniy sur un tir du poignet, effectué à quelques pieds seulement du filet adverse à 3:36.

Olivier Crête-Belzile a ensuite été l'objet d'un vol de la mitaine de Ellis, arrêt qui a fait jaser dans les gradins. Anthony Gagnon a ensuite raté un autre but ouvert, alors qu'il était accompagné de D'Artagnan Joly. Les mises en échec sont pour hommes, alors que les deux équipes ne semblent pas avoir d'amis dans le chandail opposé. La période se terminera 2-0 pour Rimouski alors que les deux équipes ont 10 lancers chacun pour un total de 29-19 pour Rimouski.

PROLONGATION… Ne sont pas de l’alignement de l’Océanic pour le match de ce jour Eliott St-Pierre, Ludovic Soucy et Frédéryck Janvier …

Ne sont pas de l’alignement du Phoenix pour le match de ce jour Taro Jentzsh, Alexandre Joncas, Thomas Sigouin et Jaxon Bellamy… Le gardien débutant pour l’Océanic est Colten Ellis (17-11-2-0) avec des moyennes de 2,47 et ,911 … Le gardien débutant pour le Phoenix est Dakata Lund-Cornish (8-2-1-0) avec des moyennes de 2,93 et ,882… Les deux arbitres du match sont Éric Charron (2) et Dominick Bédard (10)… C’est un 3e match cette saison entre les deux équipes. L’Océanic a gagné ses deux matchs à Sherbrooke 7-2 et 4-2... C’est aujourd’hui la première de deux visites du Phoenix à Rimouski cette saison… Les Voltigeurs reviendront à Rimouski le mercredi 27 février prochain… Après le match de ce soir, l’Océanic devra vite retrouver sa forme, recevant à 16 h demain les Tigres de Victoriaville… Alexis Lafrenière est toujours au 1er rang des pointeurs de l’Océanic avec 59 points dont 18 buts… Chez le Phoenix, Samuel Poulin est le meilleur pointeur avec 43 points dont 27 buts… Le Phoenix est sur une séquence de 2-0-0-0 tout comme Rimouski … À domicile, Rimouski a un dossier de 12-8-0-0 et à l'étranger, le Phoenix est 11-7-1-0… En avantage numérique, Rimouski est 31,5 % en efficacité contre 22,9 % pour le Phoenix… En désavantage numérique, Rimouski est efficace à 81,5 % contre 78,1 % pour Sherbrooke… De la grande visite alors que Stéphane Leroux de RDS est au match, de même qu'un cameraman. On peut dire qu'il fait quasi d'un océan à l'autre, lui qui était à Vancouver au mondial junior il y a quelques jours à peine…

STATISTIQUES DU MATCH

But Phoenix               0 – 0 – 1 = 1

But Rimouski             1 – 1 – 2 = 4

Lancers Phoenix         9 – 10 – 7 = 26

Lancers Rimouski       19 – 10 – 15 = 44

Lancers dangereux     17 – 10 Rimouski

Mise en jeu                 36 – 26 Rimouski

Mise en échec             18 - 18

Jeu de puissance         1 / 4 SHE et 0 / 3 RIM

Assistance                  3 174 personnes

Étoiles : Colten Ellis RIM, Jeffrey Durocher RIM et Dakota Lund-Cornish SHE

Multi points Rimouski : Carson MacKinnon (0-2) et Jeffrey Durocher (2-0)

Prochain match Rimouski : samedi 16 h  local contre Victoriaville

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média