Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 janvier 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

La Caisse de Mont-Joli – Est de La Mitis souhaite vendre ses immeubles

Caisse Desjardins Price

©Gaétan Morissette - L'Avantage Rimouski

Des promoteurs privés s’intéressent au bâtiment abritant le centre de service de Price. La Caisse Desjardins de Mont-Joli – Est de La Mitis a l’intention d’y demeurer en tant que locataire.

DEVENIR LOCATAIRE. Aux prises avec des locaux devenus trop grands au fil des années, la Caisse Desjardins de Mont-Joli – Est de La Mitis souhaite mettre en vente les bâtiments dont elle est propriétaire, dans le but de devenir locataire au même endroit.

La Caisse compte présentement six centres de service, incluant le siège social de Mont-Joli. Elle est déjà locataire à Métis-sur-Mer. Toujours propriétaire des bâtiments abritant ses succursales de Price, Sainte-Angèle-de-Mérici, Saint-Moïse et Baie-des-Sables, l’institution a l’intention de vendre ces immeubles.

« On se retrouve avec des locaux trop grands pour les besoins que nous avons. On souhaite vendre nos bâtiments et rester dans le même local, mais avec une superficie moindre. Il n’y a aucune fermeture de centres de service dans l’air et c’est important pour nous. On souhaite demeurer le plus présent possible dans nos municipalités », souligne le directeur général de la Caisse Desjardins de Mont-Joli – Est de La Mitis, François Paquet.

Des rencontres ont eu lieu entre les dirigeants de la Caisse et les représentants des municipalités concernées afin d’évaluer les différentes avenues possibles, dans le but « d’en faire profiter le plus possible la communauté ». Selon la Caisse, ces bâtiments pourraient bien servir à la concrétisation de projets communautaires, sinon à d’éventuels projets de promoteurs privés. « Notre spécialité, c’est la gestion des épargnes et du crédit, pas la gestion d’immeubles », insiste M. Paquet.

Price

La Caisse est toujours propriétaire de l’édifice de Price à l’heure actuelle, mais il s’agirait du dossier le plus avancé à ce jour. Selon nos sources, des promoteurs privés manifestent un intérêt sérieux envers le bâtiment. Une transaction pourrait s’officialiser prochainement. Même en devenant locataire, l’institution financière prévoit y maintenir ses services, dont celui de guichet automatique. Le maintien des services offerts par la Caisse constitue également une priorité pour les éventuels acquéreurs.

La facilité d’accès aux services pour les Priçois représente aussi le souhait du maire de la localité. « Avant la fusion avec la Caisse de Mont-Joli, le siège social de la Caisse de La Mitis était ici. C’est sûr qu’on a l’impression de perdre un acquis, mais Desjardins demeure une entreprise privée qui doit prendre des décisions pour assurer sa pérennité. Actuellement, la priorité est de conserver les services aux citoyens », indique Bruno Paradis.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média