Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

04 janvier 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Des jeunes de la région siègent à l’Assemblée nationale

Éva Paquin-Lefebvre

©Michaël Laforest

Éva Paquin-Lefebvre agit comme députée de la circonscription de Rimouski en plus d’occuper la fonction de cheffe du caucus des « Bleus ».

INITIATION À LA POLITIQUE. Le Bas-Saint-Laurent est à nouveau bien représenté au 33e Parlement étudiant du Québec, qui tient ses activités jusqu’à dimanche à l’Assemblée nationale.

Le Parlement étudiant est une reconstitution des travaux de l’Assemblée nationale qui a lieu à tous les débuts d’année. L’activité réunit 140 jeunes provenant des quatre coins du Québec. Les caucus des « Bleus » et des « Rouges » y présentent six projets de loi, deux budgets et deux projets de livre, qui portent notamment sur la santé, l’environnement et l’éducation. Les deux caucus forment tour à tour le gouvernement et l'opposition officielle.

Parmi les représentants de la région, Éva Paquin-Lefebvre agit comme députée de la circonscription de Rimouski en plus d’occuper la fonction de cheffe du caucus des « Bleus ». Pour sa part, Samuel Perreault de Sainte-Angèle-de-Mérici siège du côté des « Rouges ». Il représente la circonscription de Lotbinière-Frontenac.

Expérience unique

Les participants au Parlement étudiant proviennent de différents horizons. Étudiants en science politique, droit, pharmacie ou journalisme ou encore jeunes professionnels, ils sont d’abord des personnes qui s'intéressent à comprendre le fonctionnement de notre démocratie au Québec et à pratiquer la participation citoyenne. « Les défis que les participants relèvent sont nombreux. Ils devront prononcer des discours dans le Salon bleu, défendre leurs projets de loi en commission parlementaire ou encore faire face à la critique des médias », explique le président du conseil d’administration de l’Assemblée parlementaire des étudiants du Québec, Francis Bouchard.

Samuel Perreault

©Michaël Laforest

Samuel Perreault de Sainte-Angèle-de-Mérici est député de Lotbinière-Frontenac dans le caucus des « Rouges ».

Les travaux du Parlement étudiant sont d’ailleurs scrutés par une vingtaine de correspondants parlementaires en herbe qui alimentera les débats tout au long de la simulation qui est reconnue pour être l’une des plus réalistes. « C’est une expérience éducative sans pareille. Les participants, autant chez les parlementaires que chez les journalistes, sont appelés à se surpasser et remplir des défis qu'elles et ils ne croyaient pas possible d'accomplir, ce qui encourage la participation citoyenne active le reste de l'année », ajoute Francis Bouchard.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média