Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

08 janvier 2019

Réal-Jean Couture - rjcouture2018@gmail.com

Drummondville ouvre une séquence locale pour l’Océanic mercredi soir

Serge Beausoleil

©Sylvie Brisson - L'Avantage Rimouski

La barre est haute pour les membres de l'Océanic, avec la visite de Drummondville mercredi soir. Le coach Serge Beausoleil s'attend à une forte prestation des siens.

L’Océanic de Rimouski débute mercredi soir une séquence de 3 matchs en 4 soirs à domicile, recevant les Voltigeurs de Drummondville mercredi, le Phoenix de Sherbrooke vendredi et les Tigres de Victoriaville samedi.

De retour d’un voyage partagé dans les Maritimes en fin de semaine dernière, l’Océanic a travaillé cette semaine notamment sur la forme physique des joueurs, histoire de mettre derrière eux les richesses des riches tables du temps des fêtes.

« La condition physique des joueurs depuis le retour des fêtes a été décevante » de dire l’entraîneur-chef, Serge Beausoleil, précisant que l’équipe y met les bouchées doubles pour retrouver rapidement les conditions idéales, surtout que l’équipe a 10 matchs à jouer en 20 jours, dont un 4 en 5 sur la route la semaine prochaine.

L’équipe est maintenant au grand complet, aucun joueur n’ayant retenu sa place à l’infirmerie pour débuter 2019. Place maintenant à la séquence voulant que la chimie d’équipe s’installe, en tenant compte des transactions amenant trois nouveaux joueurs en Jeffrey Durocher, D’Artagnan Joly et Tristan Bérubé. Il est aussi une période où les joueurs doivent prendre acte de leurs nouvelles chaises, dans les missions spéciales, sans oublier que les membres des nouveaux trios doivent s’intégréer dans leur nouveau club.

Et mercredi soir, le visiteur est un des quatre clubs favoris pour termine au haut du classement alors que Drummondville est à Rimouski, les Voltigeurs luttant contre les Huskies de Rouyn-Noranda, les Mooseheads d’Halifax et le Drakkar de Baie-Comeau pour le sommet du classement. Si on parlait de Rimouski dans les prédictions en début de saison, l’Océanic est passé dans les dernières semaines dans la section des négligés.

Si Serge Beausoleil reconnaît que ces formations « se doivent, avec Halifax, d’être chez les favorites. » Il ajoute toutefois « qu’il se passe tellement de choses dans les séries éliminatoires » de sorte qu’il ne pense pas que les dés soient jetés, que les choses soient aussi évidentes.

« Noah Dobson et Joël Teasdale se retrouvent tous les deux dans la même équipe, chez les Huskies. On ne croisera pas le fer contre eux avant la démi-finale. On a du chemin à faire et rendu là, on verra bien. Mais à ce stade, je pense que c’est présomptueux de commenter ça de cette façon-là. »

Maxime Comtois

©Hockey Canada

Maxime Comtois

PLACE AUX CHOSES SÉRIEUSES

Bien sûr que Serge Beausoleil s’attend à un bon et gros début de match mercredi soir contre Drummondville. « Je m’attends à un bon début de match à chacun des matchs. Il faut jouer la première présence sur la glace comme si c’était la plus importante et enchaîner les autres, ainsi de suite. Quand on commence à moins bien gérer notre dialogue interne, c’est là qu’on pense trop et qu’on arrête de bouger nos pieds et dans ce temps-là, on n’est pas efficace, et on n’est pas intense. »

L’attaquant Maxime Comtois, blessé à une épaule, ne sera pas du rendez-vous de mercredi soir, chez les Voltigeurs, mais ce match demeure un bon défi, un bon test pour l’Océanic qui veut toujours, en affrontant les équipes de tête, mesurer sa progression vers les séries. Il faut dire que l’Océanic n’en est pas à son premier test sérieux dans les dernières semaines.

Et Serge Beausoleil reconnaît qu’à Halifax, « on a une première période très très ordinaire. En deuxième, on a commencé à jouer du meilleur hockey de même qu’en troisième, un peu à l’image de ce qu’on a fait contre Baie-Comeau. Les matchs dans cette plage horaire-là ont été très difficiles. Les gars ont eu un bon temps des fêtes, je comprends ça et il est temps de revenir aux choses sérieuses. »

Et ces choses sérieuses débutent à 19 h 30 mercredi soir au Colisée Financière Sun Life, dès la première mise en jeu.

Jacob Kelly (10)

©Océanic - FolioPhoto

Jacob Kelly figure toujours dans les plans de l'Océanic pour l'an prochain.

INFORMATIONS …

.- Jacob Kelly a été réassigné à son équipe junior A à Timmins. « On croit beaucoup en lui. Il est un joueur offensif qui a 70 points l’an dernier à 17 ans et on veut lui donner la chance de se bâtir une confiance et qu’il revienne fin prêt pour le prochain camp d’entraînement. Nous aurons de 9 à 10 postes à combler l’an prochain. »

.- Il y a eu une session de ballotage dans la LHJMQ lundi avant-midi. Quatre ou cinq joueurs ont trouvé preneurs, mais l’Océanic n’a pas bougé dans ce dossier, ni dans un sens, ni dans l’autre…

.- L’Océanic entend terminer la saison avec un alignement de 13 attaquants et que Cole Cormier – choix de 3e ronde, 44e au dernier repêchage – soit le premier joueur rappelé s’il y a un besoin en attaque. « On l’a fait jouer en fin de semaine à St John et nous a montré de très belles choses. Il figure dans nos plans pour l’an prochain. » Ce qui revient à confirmer un alignement de 13 attaquants, 8 défenseurs et 2 gardiens…

.- Dans cet ordre de pensée, il y avait un défenseur de trop (il y en avait 9) et après discussions avec Jacob Bernard et Eliott St-Pierre, c’est ce dernier qui sera le 8e défenseur de l’équipe cette saison, alors que Jacob Bernard est réassigné aux Chevaliers de Lévis de la Ligue midget AAA du Québec qui pourrait être du championnat canadien midget AAA au printemps…

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média