Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

09 janvier 2019

Réal-Jean Couture - rjcouture2018@gmail.com

L’Océanic l’emporte 4-2 sur les Voltigeurs

Manifestement, l’Océanic de Rimouski a le numéro des Voltigeurs de Drummondville cette saison, remportant mercredi soir une victoire de 4-2 sur une des équipes favorites du circuit pour aller très loin au printemps. C’est la 3e victoire cette saison de Rimouski sur l’équipe du Centre-du-Québec.

Menant 2-1 après deux périodes, l’Océanic a ajouté d’abord un superbe but en avantage numérique, le 27e de la saison de Jimmy Huntington, aidé de Dmitry Zavgorodniy et Alexis Lafrenière, tandis que ce dernier a ajouté son 18e de la saison aidé de Radim Salda dans un filet désert pour faire 4-1. Rémy Anglehart, une des acquisitions des Voltigeurs pendant la période des transactions, a marqué ensuite avec 33 secondes à jouer dans une cause qui déjà, semblait perdue.

Les 2 895 personnes présentes (foule annoncée) qui ont bravé la mauvaise température ont pu apprécier une équipe qui, localement, a eu ses difficultés à coller des victoires à la maison, y aller à fond de train pour distancer une équipe qui n’a pas négligé les efforts pour se renforcer dans l’atteinte d’objectifs déjà connus. Et comme tout n’est pas donné, l’Océanic a dû se défendre contre 6 désavantages numériques contre 4 pour les visiteurs, alors que la grogne était évidente chez la foule quant au travail des rayés.

L’Océanic a 24 heures pour savourer cette victoire et se préparer à un prochain match local, alors que le Phoenix de Sherbrooke se pointe vendredi soir. Sherbrooke a remporté son dernier match, aussi ce mercredi soir, 3-1 contre les Tigres de Victoriaville, qui incidemment, seront à Rimouski samedi après-midi. Rien de donné à la formation de Serge Beausoleil qui connaît le fait que le hockey monte d’un cran en 2e moitié de saison.

UN MATCH POUR HOMMES

« Un très bon match, un match pour hommes en plus. C’était une guerre de tranchées avec beaucoup d’intensité de part et d’autre. On remarque de très bonnes choses, dont notre désavantage numérique qui a été très solide. On n’a rien donné là-dessus et l’avantage numérique a donné un gros but au moment opportun. J’ai moins aimé les échappées que nous avons donné, mais Colten Ellis a vraiment été phénoménal ce soir. »

Le Nic en chef, Serge Beausoleil relève notamment le fait d’avoir accordé une échappée alors que l’équipe jouait à 5 contre 3. Il n’a pas apprécié. « Ce sont des arrêts clés qui non seulement nous ont permis de garder l’avance, mais qui nous ont galvanisé, qui nous ont servi à souhait. »

Bien sûr que plusieurs des siens ont joué un match A ce soir. « Les gars se sont impliqués, ont travaillé tous ensemble. J’aimais beaucoup l’ambiance, la vitalité. Nous avons beaucoup parlé de ça dernièrement. On veut que les gars comprennent que nous ne sommes pas allés ‘all in’ dans les transactions. On ne voulait pas y aller. On croit tellement en notre équipe et on pense que le potentiel de nos joueurs n’est pas atteint. »

Alexis Lafrenière

©Océanic - FolioPhoto

Un but et deux aides pour alexis Lafrenière dans ce match contre les Voltigeurs de Drummondville, où ses amis n'y étaient plus, dans ce match.

PÉRIODE RAPIDE

Après avoir passé les 30 premières secondes en zone adverse, l'Océanic a vu les Voltigeurs signifier qu'ils n'étaient pas que de passage et rapidement, ils ont pris les devants 3-1 dans les lancers, Anthony Gagnon étant le premier à atteindre Olivier Rodrigue à 4:50. Par la suite, l'Océanic a trouvé le moyen de bien s'installer en zone adverse et à 9:03, un superbe échange d'Alexis Lafrenière et Jimmy Huntington s'est terminé sur la palette d'Olivier Garneau qui n'a pas manqué d'y aller de son 22e de la saison. Superbe but et les tirs sont de 6-3 pour les locaux.

Rimouski écope d'une première pénalité et techniquement, elle fut coûteuse. Car vers la fin de ce désavantage numérique, Jordan Lepage casse son bâton et lorsque la pénalité n'est terminée que depuis 2 secondes, Cédric Desruisseaux y va de son 17e de la saison à 13:05. L'Océanic a eu droit à son avantage numérique à 17:32, mais a tout fait, sauf marquer. Et 3 secondes après la fin du jeu de puissance, il y a eu rassemblement au but adverse qui s'est terminé par l'expulsion de 4 joueurs pendant chacun 2 minutes. L'arbitre Guillaume Labonté a eu droit aux questions et observations de Serge Beausoleil. 1-1 donc après la première que l'Océanic gagne 11-8 dans les lancers.

AVANTAGES DE DEUX HOMMES

L'Océanic a eu le dessus en 2e période, doublant quasi les tirs de l'adversaire, menant à ce chapitre 27-15 après 40 minutes de jeu. Et le système d'arbitrage a été difficile à suivre, manquant définitivement de constance. Rimouski a d'abord profité d'un avantage de deux hommes pendant 1:10, dictant un temps d'arrêt par Serge Beausoleil. Et deux secondes après la fin des pénalités de l'adversaire, Anthony Gagnon y allant de son 9e, prenant le retour d'un tir de Jordan Lepage qui a frappé le poteau. Cédric Paré récoltant une passe à 11:42. Joseph Veleno était venu près de jouer le tour aux locaux, s'échappant seul pendant le désavantage numérique des siens. Mais Colten Ellis a fait l'arrêt.

Les Voltigeurs ont aussi un avantage numérique, Lepage étant chassé pour avoir fait trébucher au centre, punition qui a valu une démonstration de l'indignation du joueur puni. Et pendant cette punition, il y a accrochage au banc de l'Océanic, et cela se termine par une punition de banc pour obstruction d'un banc et Lafrenière ira purger ces deux minutes, donnant un jeu de 3 contre 5 pendant 0:45 et pendant cette double pénalité, Drummondville demandera son temps d'arrêt, mais les Voltigeurs n'ont pu en profiter. Le public maugrée contre la 'performance' des officiels. C'est donc 2-1 Rimouski après 40 minutes de jeu.

PROLONGATION… Ne sont pas de l’alignement de l’Océanic pour le match de ce jour Anthony D'Amours, Eliott St-Pierre et Frédéryck Janvier… Ne sont pas de l’alignement des Voltigeurs pour le match de ce jour les joueurs blessés Maxime Comtois et Xavier Simoneau et le joueur retranché Hugo Savinsky… Le gardien débutant pour l’Océanic est Colten Ellis pour un 30e match (16-11-2-0) et des moyennes de 2,49 et ,910… Le gardien débutant pour les Voltigeurs est Olivier Rodrigue pour un 32e match (24-5-1-0) et des moyennes de 2,56 et ,897… Les deux arbitres du match sont Mathieu Binette (18) et Guillaume Labonté (17)… C’est un 3e match cette saison entre les deux équipes. L’Océanic a gagné ses deux matchs à Drummondville 4-2 et 4-1... C’est aujourd’hui la première de deux visites des Voltigeurs à Rimouski cette saison… Les Voltigeurs reviendront à Rimouski le jeudi 21 février prochain… Après le match de ce soir, l’Océanic a congé de match demain avant de recevoir successivement Sherbrooke vendredi et Victoriaville samedi… La période des transactions s’est terminée dimanche avec 62 transactions depuis le 16 décembre pour 88 joueurs et 101 choix de repêchage... Les Voltigeurs sont arrivés mardi soir, avant le gros de la tempête qui secoue l’Est-du-Québec… Malgré sa longue absence avec ECJ 2019, Alexis Lafrenière est toujours au 1er rang des pointeurs de l’Océanic avec 56 points dont 17 buts… Chez les Voltigeurs, Joe Veleno est le meilleur pointeur avec 58 points dont 23 buts… Les Voltigeurs sont sur une séquence de 4-0-0-0 et Rimouski de 1-0-0-0… À domicile, Rimouski a un dossier de 11-8-0-0 et à l'étranger, les voltigeurs sont 14-5-0-0… En avantage numérique, Rimouski est 30,6 % en efficacité contre 24,1 % pour les Voltigeurs… En désavantage numérique, Rimouski est efficace à 81,1 % contre 77,5 % pour les Voltigeurs… L'Océanic a rendu hommage à son joueur étudiant de décembre en Frédéryck janvier et le récipiendaire de la Coupe Budweiser, Charle-Édouard D'Astous…

STATISTIQUES DU MATCH

But Voltigeurs            1 – 0 – 1 = 2

But Rimouski             1 – 1 – 2 = 4

Lancers Voltigeurs     8 – 7 – 14 = 29

Lancers Rimouski       11 – 16 – 7 = 34

Lancers dangereux     16 – 12 Rimouski

Mise en jeu                 29i – 24 Voltigeurss

Mise en échec             25 – 14 Rimouski

Jeu de puissance         0 / 6 DRU et 1 / 4 RIM

Assistance                  2 895 personnes

Étoiles : Jimmy Huntington RIM, Colten Ellis RIM et Nathan Ouellet RIM

Multi points Rimouski : Alexis Lafrenière (1-20) et Jimmy Huntington (1-1)

Prochain match Rimouski : vendredi 19 h 30 local contre Sherbrooke

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média