Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

09 janvier 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Un centre sportif prisé par les Gabriélois

Patinoire de Saint-Gabriel

©Gaétan Morissette - L'Avantage Rimouski

Le nouveau centre sportif de Saint-Gabriel offre une surface de jeu bien éclairée, à l’abri des intempéries.

PATINOIRE. Le Centre sportif Desjardins de Saint-Gabriel a accueilli ses premiers patineurs le 29 décembre et depuis, la nouvelle patinoire couverte se veut un incontournable pour les amateurs de sports sur glace de ce coin de La Mitis.

Les opérations de glaçage ont débuté entre Noël et le Jour de l’An, ce qui a permis aux adeptes de hockey et de patinage de donner leurs premiers coups de patin. « Les commentaires sont très positifs. On compte environ une cinquantaine de jeunes quotidiennement, autant de jour qu’en soirée », souligne le maire de Saint-Gabriel, Georges Deschênes.

Certains travaux d’aménagement doivent s’exécuter ces jours-ci, soit l’installation de la baie vitrée et des bancs des joueurs. Le Centre sportif Desjardins aura une capacité de 200 places assises. « La programmation est sur la page Facebook des Loisirs de Saint-Gabriel. Nous avons des demandes qui arrivent et il faut s’assurer d’avoir une bonne qualité de glace et que nos équipements soient conformes de A à Z », affirme le maire.

Accessible sur 12 mois

Georges Deschênes souhaite que la surface glacée puisse demeurer accessible jusqu’à la mi-avril. Après la saison froide, le centre sportif demeurera disponible pour la pratique d’activités estivales à l’intérieur du bâtiment. Déjà, l’aménagement de terrains de tennis est envisagé. « On pense aussi à la possibilité d’y implanter un "skate park" ou à offrir la pratique de dekhockey. On est ouvert à regarder différentes alternatives pour l’été qui s’en vient », indique Georges Deschênes.

Un comité de financement poursuit ses efforts afin de boucler le montage financier de ce projet évalué à 1,5 M$. « Nous vendons à la fois des briques qui resteront en permanence, ainsi que des panneaux publicitaires destinés aux entreprises. Jusqu’ici, ça va bien. On a plus que la moitié de l’objectif d’atteinte. Les gens voient le produit final et constatent que c’est de la qualité », affirme M. Deschênes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média