Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

01 octobre 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Le quart de la population bas-laurentienne est âgée de 65 ans et plus

Vieillissement de la population

Vieillissement

©Photo Depositphotos.com/lighthunter

Le Bas-Saint-Laurent compte 49 305 citoyens âgés de 65 ans et plus, sur un total de 197 384 résidents.

Le Bas-Saint-Laurent fait partie des régions du Québec les plus touchées par le vieillissement de la population alors que 25 % de sa population est âgée de 65 ans et plus.

Selon le document « Panorama des régions du Québec » de l’Institut de la statistique du Québec, la région compte 49 305 citoyens âgés de 65 ans et plus, sur un total de 197 384 personnes. La MRC des Basques est le secteur qui compte la plus forte proportion de personnes aînées, avec 31,5 %. Cette proportion est de 23,4 % dans Rimouski-Neigette et de 24,1 % pour La Mitis.

Ce phénomène de vieillissement de la population pourrait d’ailleurs s’accélérer dans les prochaines années. Toutes les régions du Québec verront leur nombre d’aînés augmenter d’ici 2041. La proportion de personnes de 65 ans et plus pourrait représenter plus du tiers de la population du Bas-Saint-Laurent. Les régions de la Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine et la Mauricie seraient confrontées à la même situation.

Avec 57 133 citoyens en 2018, la MRC de Rimouski-Neigette a connu un taux d’accroissement de la population de 2,3 % par rapport à 2016. Pour La Mitis (18 288 habitants), le taux est de -6,6 %.

Autres données régionales

Le revenu médian après impôt des familles comptant un couple au Bas-Saint-Laurent s’établit à 65 910 $ pour 2016, une hausse de 2 % par rapport 2015. Il est de 44 230 pour les familles monoparentales (+3,2 %). Quant au revenu disponible par habitant, il se situe à 27 079$ pour 2017.

En ce qui a trait à l’éducation, la région se classe au 9e rang pour la proportion de diplômés universitaires avec 21,1%. Elle arrive 4e pour la proportion d’habitants qui ne détiennent aucun diplôme (17,8 %). Au chapitre des investissements, le Bas-Saint-Laurent serait la région administrative qui connaîtrait la plus importante baisse (-16 %) en raison d’une diminution des dépenses en construction dans le secteur des services publics et le sous-secteur des administrations publiques, locales, municipales et régionales.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média