Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

03 octobre 2019

Réal-Jean Couture - redactionrimouski@lexismedia.ca

« Un match de haut challenge à Sherbrooke ! » - Serge Beausoleil

Océanic

Beausoleil banc

©Gracieuseté Océanic - FolioPhoto

L’Océanic n’a pas de revers en temps réglementaire à date cette saison et trône le classement de la division EST de la LHJMQ. Serge Beausoleil aime bien voir son équipe être avare de buts à forces égales avec l’adversaire.

Le voyage de L’Océanic cette fin de semaine, dans le centre du Québec survient à point nommé en début de saison, considérant qu’il va aider à créer l’esprit d’équipe, notamment avec l’arrivée d’autant de nouveaux joueurs dans l’alignement. « C’est super pour regrouper les joueurs » de noter l’entraîneur-chef, Serge Beausoleil.

Il arrive souvent que L’Océanic voyage le jour même d’un match, avant l’hiver, profitant de conditions routières « qui sont pas pires ». Sauf que pour cette fin de semaine, considérant les activités des derniers jours, il a été décidé dans les dernières heures de quitter aujourd’hui. « On le fait parce que les gars ont eu une charge émotive importante dans la dernière semaine. Ce sont de hautes émotions, même si elles sont bonnes. C’est fatigant. Hier matin, on a essayé de pratiquer, mais ce n’était pas bon. On est sorti de la glace après 2 ou 3 minutes et hier soir, ils étaient prêts. »

Il est vrai que personne ne s’attendait à un tel match ni une victoire aussi décisive de 9-2. « Cap-Breton, c’est un des top 6 de la ligue et hier, nous avons joué un match ‘A’ et faut continuer là-dessus, continuer de pousser nos jeunes. » Et quand on s’attarde sur le premier match de ce voyage de 3 matchs en 3 soirs, il faut s’attendre à ce que le Phoenix de Sherbrooke soit prêt à recevoir L’Océanic qui l’a vaincu en prolongation il y a une semaine à Rimouski.

Sherbrooke n’a qu’une seule défaite en temps régulier en 6 matchs, soit 4-2 à Rouyn-Noranda mercredi. Leur seule autre défaite est contre Rimouski en prolongation. « Ce sera un match serré. On dirait que de ce temps-ci, ce sont des matchs de 4 points tout le temps, mais des matchs avec beaucoup de challenge. »

« Ils sont très défiants et le match de demain à Sherbrooke va en être un. Mais on va permettre aux gars de se reposer encore 48 heures pour être fin prêts. On ne touchera pas à la glace de toute façon » d’indiquer Serge Beausoleil.

Il est clair que chez L’Océanic comme chez tous les clubs d’ailleurs, tous les points amassés au classement avant la pause de Noël sont très importants, tous les clubs en étant avec leurs formations de départs. « C’est très serré actuellement au classement. Tu gagnes deux fois et tu t’inclines deux fois et tu te trouves à glisser de plusieurs rangs. Mais je pense qu’il est prématuré de porter trop attention au classement. Je porte plus attention à ce que je vois sur la glace en ce moment. »

« On a accordé encore un seul but à forces égales hier devant une offensive vraiment très solide. Colten Ellis a été incroyable. Ça aurait pu être un match 9-4 ou 9-5. Il nous a sorti notamment deux gros arrêts en 3e période. C’était de la haute voltige. C’est WOW. Avec un gars de même devant le filet, ça propage une confiance vraiment très contagieuse. » Cette fin de semaine, les deux gardiens verront de la glace, ce qui signifie que Raphaël Audet aura droit au chapitre pour la première fois cette saison. Un bon défi s’offre à lui.

PROLONGATION… Adam Raska a été blessé mercredi soir lors du match contre les Eagles du Cap-Breton… Il a eu besoin d’aide pour quitter la glace et il s’est dirigé vers le vestiaire vers la fin de la 2e période et on ne l’a pas revu du match… Serge Beausoleil a confirmé aujourd’hui qu’il était blessé et qu’il ne sera pas du voyage de la fin de semaine… La vidéo de cette blessure sera acheminée à la LHJMQ, car il semble qu’il s’agisse d’un coup à la tête dans un angle mort… Cette absence s’ajoute à celle de Maxime Collin, lequel a repris l’entraînement sur glace. Il ne sera pas du voyage non plus… Il n’a pas encore joué un seul match à date cette saison. Les coachs le voient pivoter la première vague du désavantage numérique et il peut jouer en avantage numérique. C’est donc une absence qui est remarquée… L’Océanic a quitté Rimouski en fin d’après-midi, laissant notamment deux joueurs à Rimouski pour des raisons scolaires et ils rejoindront l’équipe demain… Le match de vendredi soir est à 19 h…

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média